De jure publico seu diplomatico Ecclesiæ Catholicæ: tractationes, documenta, conventiones, queis autonomia, libertas, divina missio Apostolicæ Romanæ Sedis vindicantur, ut vera duplicis potestatis concordia habeatur ecclesiasticæ et civilis. Opus contra politicos nostri temporis delirantes concinnatum

Front Cover
1877 - 623 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 51 - Data est mihi omnis potestas in caelo et in terra: euntes ergo docete omnes gentes, baptizantes eos in nomine Patris et Filii et Spiritus sancti, docentes eos servare omnia quaecumque mandavi vobis.
Page 536 - ... sit Sede Indultum , quod interdici , suspendi , vel excommunicari non possint per litteras Apostólicas non facientes plenam et expressam, ac de verbo ad verbum, de Indulto hujusmodi mentionem.
Page 130 - Jésus-Christ lui avoit acquises par son sang, que celles que les rois pieux lui avoient données, il défendit jusqu'au dehors de cette sainte cité ; l'autre en livra aux rois de la terre le dépôt le plus intime, la parole, le culte, les sacrements, les clefs, l'autorité, les censures, la foi même: tout enfin est mis sous le joug, et toute la puissance ecclésiastique étant réunie au trône royal, l'Eglise n'a plus de force qu'autant qu'il plaît au siècle.
Page 130 - L'un enfin, toujours intrépide et toujours pieux pendant sa vie, le fut encore plus à la dernière heure; l'autre, toujours foible et toujours tremblant, l'a été plus que jamais dans les approches de la mort; et à l'âge de soixantedeux ans il a sacrifié à un misérable reste de vie sa foi et sa conscience.
Page 226 - Evèques l'exercice de leur sacré ministère pastoral, leur enlevant toute juridiction sur la discipline, le culte, la liturgie, l'enseignement, les séminaires ; leur enlevant, en un mot, le régissement de leurs églises, et les assujettissant au Consistoire, au Collège ecclésiastique, au Ministère enfin, pour les réduire à de simples exécuteurs des ordres souverains.
Page 535 - VIII1), predecessoris nostri, in quibus cavetur, ne aliquis extra suam civitatem et diocesim nisi in certis exceptis casibus et in illis ultra unam dietam a fine sue...
Page 232 - Père, sans heurter de front les lois organiques de l'Empire ou sans léser les droits et les canons de l'Eglise dominante sera fait. La parole Impériale le garantit à Sa Sainteté. Mais, ainsi qu'il a été observé plus haut, il ya des choses et des nécessités auxquelles il ne dépend pas de la volonté de l'Empereur de Se soustraire. Elles appartiennent à une sphère qu'on ne saurait transgresser; — afin d'être appréciées à leur juste valeur, elles réclament des explications sur le...
Page 130 - L'un banni, privé de ses biens, persécuté dans les siens et dans sa propre personne, et affligé en toutes manières, acheta la liberté glorieuse de dire la vérité comme il la croyait, par un mépris courageux de la vie et de toutes ses commodités; l'autre, pour plaire à son prince, a passé sa vie dans une honteuse dissimulation, et n'a cessé d'agir en tout contre sa croyance.
Page 227 - Leur but enfin est la désorganisation qui amènera lu, dissolution complète des communautés religieuses catholiques. , 15. En passant de l'ordre des lois à celui des faits sans parler de ceux qui appartiennent aux moyens employés pour obtenir l'apostasie des Grecs-unis , et pour empêcher le libre exercice de la religion catholique même parmi les Latins, il suffira d'appeler l'attention sur un fait récent, qui a eu lieu dans la Géorgie, tendant à exclure et expulser les missionaires apostoliques...
Page 530 - Quod si hi, ad quos talium correctio pertinet, eos, ut praedictum est, punire neglexerint, eorum superiores tam in ipsos de neglectu, quam in illos pro concubinatu, modis omnibus digna punitione animadvertant. In conciliis etiam provincialibus et synodalibus adversus tales punire negligentes, vel de hoc crimine diffamatos, etiam per suspensionem a collatione beneficiorum vel alia condigna poena severiter procedatur. Et si hi, quorum destitutio ad summum pontificem...

Bibliographic information