Observations sur les savans incredules et sur quelques-uns de leurs ecrits

Front Cover
1762 - 425 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 254 - Jésus-Christ est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et qui est ressuscité pour eux.
Page 252 - C'est là ce que je vous disais lorsque j'étais encore avec vous, qu'il fallait que tout ce qui a été écrit de moi dans la loi de Moïse, et dans les prophètes, et dans les psaumes, fût accompli.
Page 43 - Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n'y entrera point.
Page 375 - Ceci n'eft donc que pour défendre fon cœur , rejeter fes fautes fur fon jugement , & vous faire connoître l'homme. Tout le monde fait qu'il ne vous a jamais vu , ni connu : il me l'a dit cent fois. Il ne vous avoit mis dans fes ouvrages que parce que vous étiez célebre , ou que les efprits qui couloient au hazard dans fon cerveau avoient rencontré les fyllabes de votre nom.
Page 244 - Je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, afin qu'ils soient un comme nous sommes un, - moi en eux, et toi en moi...
Page 377 - Il est égal d'ailleurs pour notre repos, que la matière soit éternelle, ou qu'elle ait été créée; qu'il y ait un Dieu, ou qu'il n'y en ait pas. Quelle folie de tant...
Page 377 - Peut-être at-il été jetté au hazard fur un point de la furface de la Terre, fans qu'on puifle favoir ni comment, ni pourquoi; mais feulement qu'il doit vivre & mourir; femblable à ces champignons, qui paroiflent d'un jour à l'autre, ou à ces fleurs qui bordent les foflcs & couvrent les murailles.
Page 358 - Raifon, dit-on ordinairement , mais ils ne font pas contraires à la Raifon. Je crois qu'on ne donne pas le même fens au mot Raifon dans la...
Page 260 - Dieu ne sont que des apparences qui seraient fortes contre un homme, mais qui deviennent nulles quand on les applique à Dieu , et quand on les met en balance avec les démonstrations qui nous assurent de la perfection infinie de ses attributs. Ainsi la...
Page 416 - Sanctuaire où gît la Vérité. C'eft le tréfor où votre efpoir s'arrête: Mais , croyez-moi , fon heureufe conquête N'eft point le prix d'un travail orgueilleux , Ni d'un favoir fuperbe & pointilleux.

Bibliographic information