Összes munkái, Volume 14

Front Cover
Révai, 1902
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 224 - II n'y aura pas d'état politique fixe s'il n'ya pas un corps enseignant avec des principes fixes. Tant qu'on n'apprendra pas dès l'enfance...
Page 36 - Si l'on recherche en quoi consiste précisément le plus grand bien de tous, qui doit être la fin de tout système de législation, on trouvera qu'il se réduit à ces deux objets principaux, la liberté et l'égalité : la liberté, parce que toute dépendance particulière est autant de force ôtée au corps de l'état ; l'égalité, parce que la liberté ne peut subsister sans elle.
Page 25 - Servi, obedite dominis carnalibus cum timore et tremore in simplicitate cordis vestri SICUT CHRISTO; non ad oculum servientes quasi hominibus placentes, sed ut servi Christi facientes voluntatem Dei ex animo, cum bona voluntate servientes SICUT DOMINO ET NON HOMIMBUS 2.
Page 141 - La liberté politique dans un citoyen est cette tranquillité d'esprit qui provient de l'opinion que chacun a de sa sûreté ; et pour qu'on ait cette liberté, il faut que le gouvernement soit tel qu'un citoyen ne puisse pas craindre un autre citoyen.
Page 86 - Panaetius defendendus est, quod non utilia cum honestis pugnare aliquando posse dixerit (neque enim ei fas erat), sed ea, quae viderentur utilia. Nihil vero utile, quod non idem honestum, nihil honestum, quod non idem utile sit, saepe testatur negatque ullam pestem maiorem in vitam hominum invasisse quam eorum opinionem, qui ista distraxerint.
Page 224 - ... ni aucune autre corporation qui soit soumise à une domination étrangère, mais je me crois obligé d'organiser l'éducation de la génération nouvelle, de manière à pouvoir surveiller ses opinions politiques et morales. (Séance du 20.
Page 224 - Le professeurs eux-mémes seront soumis dans certains cas á la peine des arréts, ils n'en souffriront pas plus dans leur considération, que les colonels contre qui cette peine est prononcée. (Séance du 7. Avril, 1807). (f...
Page 225 - Sit ous le professeurs ont un ou plusieurs chefs, comme les jésuites avaient leur général et leur supérieurs, si l'on ne peut étre proviseur qu'aprés avoir été professeur, ni professeurs dans les hautes classes qu'aprés avoir professé dans les classes inférieures, s'il ya enfin un ordre d'avancement, qui entretienne l'émulation : ce corps acquera autant de consistance, qu'en avaient le jésuites. (h) Mon but principal dans l'établissement d'un corps enseignant est d' avoir un moyen de...
Page 224 - On fera circuler les professeurs dans l'empire selon les besoins ; on aura soin d'établir partout une discipline sévère; les professeurs eux-mêmes seront soumis, dans certains cas, à la peine des arrêts : ils n'en souffriront pas plus dans leur considération que les colonels contre qui cette peine est prononcée.
Page 225 - Le ministère des Cultes doit présider au choix des ouvrages .classiques, qui seront mis dans les mains des jeunes gens; je le charge de faire faire un petit volume pour chaque classe qui sera composé de passages des écrivains anciens et modernes; propre à inspirer à la jeunesse un esprit et des opinions conformes aux lois nouvelles de l'Empire.

Bibliographic information