La Bible: traduction nouvelle d'après les textes Hébreu et Grec, Volume 7

Front Cover
Alphonse Lemerre, 1891
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 71 - ... platonicien, c'est la vie savoureuse et forte qui figure à leurs yeux le train normal de l'homme. Leur œuvre illustre la vision de l'Ecclésiaste, ce grand maître du vrai réalisme. « Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras ; donnes-en une part à sept et même à huit, car tu ne sais pas quel malheur peut arriver sur la terre. » Le secret de la vie généreuse est la conscience de sa brève vanité. Dix-huit siècles de chrétienté ont prêché sur le thème...
Page 33 - VEcc.lt-- siaste et ce n'est qu'une litanie de dictons pessimistes, formulés par un blasé dépourvu de toute élévation morale : « Néant des néants, dit Qohéleth, le tout est néant... Une génération s'en va et une autre vient ; mais la terre reste toujours la même. Le soleil se lève et le soleil se couche et au lieu où il se lève il s'essoulle à revenir.
Page 108 - L'homme ne sera point affermi par la méchanceté ; mais la racine des justes ne sera point ébranlée. 4 Une femme vertueuse est la couronne de son mari; mais celle qui fait honte est comme la vermoulure à ses os.
Page 94 - Viens, enivrons-nous de plaisir jusqu'à l'aurore, ayons les tressaillements des amours; car mon mari n'est pas à la maison, il est parti pour un...
Page 179 - La nuit elle se lève et distribue la nourriture à ses domestiques. Elle considère un champ, et l'achète de son travail, fruit de ses mains ; elle plante une vigne. Elle ceint ses reins de force, elle endurcit son bras. Elle a goûté et vu combien son commerce est utile : sa lumière ne s'éteint jamais pendant la nuit. Sa main s'attache aux travaux rudes, et ses doigts prennent le fuseau. Elle ouvre pourtant sa main à celui qui est dans l'indigence, elle s'étend sur le pauvre.
Page 189 - Les âmes des justes sont dans la main : de Dieu, et aucun tourment ne les touche. Aux yeux des insensés ils paraissent être morts ; leur départ est estimé être un malheur et leur séparation d'avec nous une calamité : mais ils sont dans la félicité. Car si, aux yeux des hommes...
Page 72 - Je ne les aime pas; 2 et que s'obscurcissent le soleil et la lumière, la lune et les étoiles ; et que reviennent les nuages après la pluie...
Page 28 - Mets-moi comme un cachet sur ton cœur, comme un cachet sur ton bras. L'amour est fort comme la mort, et la jalousie est dure comme le sépulcre; leurs embrasements sont des embrasements de feu et une flamme très véhémente.
Page 449 - ... portée devant le Très-Saint pour qu'il s'en souvînt; et quand tu enterrais les morts, je t'assistais également ; et lorsque tu te levas de table, sans tarder, laissant là ton repas, pour aller soigner la sépulture de ce cadavre, ta bonne action ne m'était pas inconnue, j'étais près de toi'.
Page 188 - Dieu le soutiendra et le délivrera des mains de ses ennemis. » Interrogeons-le par l'outrage et par le supplice, afin que nous connaissions sa douceur et que nous éprouvions sa patience. » Condamnons-le à la mort la plus infâme, car Dieu le regardera selon ses paroles.

Bibliographic information