Le Trésor de l'abbaye de Sainte-Croisc de Poitiers avant la Révolution: d'après les inventaires, les chartes et les monuments

Front Cover
Tolmer impr., 1882 - 355 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - ... pour prouver la justice de sa réclamation, il demanda que le litige fût résolu par un serment solennel devant l'image du crucifix. Ils se rendirent donc tous deux dans la cathédrale, et au moment où le dépositaire infidèle confirmait son mensonge par un faux serment, les deux pieds de l'image du Christ, qui étaient placés l'un sur l'autre et attachés à la croix par un seul clou, se disjoignirent, et trois gouttes de sang en tombèrent miraculeusement.
Page 321 - XI, n° 8) ne laissait plus subsister d'ambiguïté. On sait que Pépin passa à Poitiers en 768 peu de temps avant sa mort. Le type des deniers de Pépin, de Carloman et de Charlemagne, cette croix potencée à pied fiché, nous était connu sur les deniers d'argent mérovingiens qui offrent, avec la légende PECTAVI CIVI et PECTAVIS CIVETA, le nom du monétaire GODILAICO, GODELAICO, GODOLAICO MN.
Page 39 - Invisa nam vicinitas lucis, salutis, numinis rupto tenebrarum situ noctis fugat satellites. Hoc esse signum praescii 45 norunt repromissae spei, qua nos soporis liberi speramus adventum Dei.
Page 322 - CIVETA, le nom du monétaire GODILAICO, GODELAICO, GODOLAICO MN. C'était là sans doute l'image d'une croix d'orfèvrerie exécutée en l'honneur du morceau de la vraie croix, que sainte Radegonde, quatrième femme de Clotaire I", avait fait venir d'Orient pour le donner au monastère dont sa sœur Agnès fut la première abbesse. On conserve au musée de l'hôtel de Cluny, sous le n...
Page 127 - Lustra sex qui jam peracta tempus implens corporis, Se volente, natus ad hoc, passioni deditus Agnus in crucis levatur immolandus stipite. Hic acetum, fel, arundo, sputa, clavi, lancea ; Mite corpus perforatur; sanguis, unda profluit, Terra, pontus, astra, mundus quo lavantur flumine.
Page 21 - ... spineam coronam et crucem sanctam; item de sanguine domini nostri Jesu Christi ; pannos infantie Salvatoris, quibus fuit in cunabulis involutus ; aliam magnam partem de ligno sancte crucis; sanguinem qui de quadam imagine Domini ab infideli percussa, stupendo miraculo, distillavit; catenam...
Page 105 - Dieu ; elle va trouver l'illustre évoque de Noyon, alors âgé d'environ quatre-vingtdix ans. En entrant dans l'église, elle voit saint Médard à l'autel, elle court lui demander le voile religieux; mais les nombreux assistants, qui ne connaissaient pas les intentions de leur souveraine, sont consternés en apprenant sa résolution...
Page 102 - ... le cimier du roi ; deux hommes déposent, chacun sur cette table, un objet de forme différente. Nous apercevons au milieu de la table, entre ces deux hommes, un personnage mutilé que nous croyons être sainte Radegonde; un homme est par derrière et une sentinelle à chaque extrémité du groupe. Sainte Radegonde , découverte dans sa fuite , est amenée à Missy-sur-Aisne où elle doit rester jusqu'à ce qu'elle consente à épouser le Roi. Elle est enfermée dans un fort qui dépend du château...
Page 106 - Un personnage est à genoux ; un autre le présente ù sainte Radegonde qui est accompagnée de deux personnes dont l'une tient un livre ouvert. Elle suspendait les lois de la nature , dit un historien , elle guérissait les malades , apaisait les tempêtes et ressuscitait les morts ; les mauvais esprits quittaient les corps des possédés lorsqu'elle le leur ordonnait au nom de Jésus-Christ. Une personne, en qui habitait une légion de démons , était dans un état effrayant ; elle vomissait des...
Page 101 - ... ornées de crochets, etc. Voici quelles sont les circonstances de l'histoire de la sainte reine de Soissons, que la sculpture nous a transmises, et dont l'histoire écrite nous donne une plus ample connaissance : PREMIER SUJET. • Sainte Radegonde au château royal d'Athies sur la Somme, en Picardie. Une échelle est appuyée contre les murailles extérieures du château, ces murailles sont percées de meurtrières. Au pied de l'échelle à droite, deux hommes armés font sentinelle, un troisième...

Bibliographic information