Œuvres choisies de Bossuet, Volume 1

Front Cover
Lib. L. Hachette et cie, 1868
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 420 - Monseigneur, que ce long enchaînement des causes particulières, qui font et défont les empires, dépend des ordres -secrets de la divine Providence. Dieu tient du plus haut des cieux reiies de tous les royaumes; il a tous les cœurs en sa main: tantôt il retient les passions; tantôt il leur lâche la bride, et par là il remue tout le genre humain.
Page xxi - Paul ne peut en rien être altéré ou ébranlé : t que toute personne soit soumise aux puissances supérieures ; car il n'ya point de puissance qui ne vienne de Dieu, et c'est lui qui ordonne celles qui sont sur la terre : celui donc qui s'oppose aux puissances résiste à l'ordre de Dieu.
Page 302 - J, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, « et du Fils, et du Saint-Esprit, et leur apprenant à garder tout ce * que je vous ai commandé. Et voilà, je suis avec vous tous les jours
Page 118 - Si je cherche maintenant, où, et en quel sujet elles subsistent éternelles et immuables comme elles sont, je suis obligé d'avouer un être où la vérité est éternellement subsistante, et où elle est toujours entendue ; et cet être doit être la vérité même, et doit être toute vérité ; et c'est de lui que la vérité dérive dans tout ce qui est et ce qui entend hors de lui.
Page 421 - Césars flattaient les soldats , ils n'avaient pas dessein de donner des maîtres à leurs successeurs et à l'empire. En un mot , il n'ya point de puissance humaine qui ne serve malgré elle à d'autres desseins que les siens. Dieu seul sait tout réduire à sa volonté. C'est pourquoi tout est surprenant, à ne regarder que les causes particulières , et néanmoins tout s'avance avec une suite réglée.
Page 43 - Ainsi tout ce qu'on entend est vrai. Quand on se trompe, c'est qu'on n'entend pas, et le faux qui n'est rien de soi n'est ni [entendu ni intelligible. Le vrai c'est ce qui est. Le faux c'est ce qui n'est pas. On peut bien ne pas entendre ce qui est; mais jamais on ne peut entendre ce qui n'est pas.
Page 315 - Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! Voici, votre demeure va devenir déserte.
Page 144 - Quelques philosophes ont même avancé qu'il ya plus de différence de tel homme à tel homme, que de tel homme à telle bête.
Page xxii - ... de France n'approuve pas l'opinion de ceux qui donnent atteinte à ces décrets, ou qui les affaiblissent, en disant que leur autorité n'est pas bien établie, qu'ils ne sont point approuvés, ou qu'ils ne regardent que le temps du schisme.
Page 297 - ... et à découvert, la vue qui réforme en nous et y achève l'image de Dieu , selon ce que dit saint Jean 3, que « nous lui « serons semblables, parce que nous le verrons tel qu'il

Bibliographic information