Documents inédits concernant la Compagnie de Jésus: Morts édifiantes de quelques personnages célebres

Front Cover
H. Oudin, 1886
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 175 - Je me trouve en un état où apparemment je ne serai pas longtemps sans aller rendre compte à Dieu de toutes mes actions. Je souhaiterais de tout mon cœur que celles qui le regardent fussent aussi innocentes que celles qui regardent votre Majesté.
Page 181 - Mon fils, disait-il, vient de m'apprendre en arrivant la grâce que Votre Majesté a eu la bonté de me faire, en pardonnant à M. le prince de Conti. Je suis bien heureux qu'il me reste assez de vie pour en faire mes très humbles remerciements à Votre Majesté.
Page 176 - La prierais pas, comme je le fais très humblement, de vouloir bien lui rendre ce qu'il estime plus que toutes choses au monde, l'honneur de Ses bonnes grâces. Il ya plus d'un an qu'il soupire et qu'il se regarde dans l'état où il est comme s'il était en purgatoire.
Page 175 - J'ai tâché de remplir tous les devoirs auxquels ma naissance et le zèle sincère que j'avais pour la gloire de Votre Majesté m'obligeaient. Il est vrai que, dans le milieu...
Page 140 - Au milieu de cet espace fut dressé un échafaud de sept pieds de haut et environ neuf pieds en quarré, au milieu duquel, un peu plus sur le devant, s'élevoit un poteau de la hauteur de trois pieds ou environ , devant lequel on coucha un bloc de la hauteur d'un demi-pied, si que la principale...
Page 122 - Comme ils furent dans la chambre du conseil, le chevalier du guet fut envoyé par sa compagnie au château de PierreCize, pour faire venir M. de Cinq-Mars, lequel fut amené au palais sur les huit heures dans un carrosse de louage. Entrant dans le palais, il demanda : Où sommes nous?
Page 125 - ... rappeler toutes les forces de leur esprit et de leur courage pour témoigner de la résolution dans une occasion qui étonne les plus constans. A cette nouvelle, ils affermirent leur esprit, et témoignèrent une résolution extraordinaire...
Page 130 - Laubardemont et le greffier le vinrent prendre pour le mener dans la chambre de la gêne, il se rassura, et, passant près de M. de Thou, il lui dit froidement : — Monsieur, nous sommes tous deux condamnés à mourir; mais je suis bien plus malheureux que vous, car, outre la mort, je dois souffrir la question ordinaire et extraordinaire. » On le mena en la chambre de la gêne, et, passant par une chambre des prisonniers, il dit : — Mon Dieu, où me menez-vous?
Page 121 - Il n'ya personne au monde qui , sçachant leurs conspirations contre l'Estat, ne les juge dignes de mort, et il y aura peu de gens qui , ayant connoissance de leur condition et de leurs belles qualitez naturelles, ne plaignent leur malheur.

Bibliographic information