Page images
PDF
EPUB

⚫Év.

L'ÉVANGILE

DIVISION

DE

L'EVANGILE SELON MATTHIEU.

PREMIÈRE PARTIE. CHAP. I-IV, 11. Faits antérieurs au minis

tère de Jésus-Christ.

§ 1. Généalogie de Jésus-Christ, I, 1-17.

§ 2. Naissance et enfance de Jésus-Christ, I, 18—II.

§ 3. Ministère de Jean-Baptiste, III, 1-12.

§ 4. Baptême et tentation de Jésus-Christ, III, 13—IV, 11.

SECONDE PARTIE. CHAP. IV, 12—XVIII. Ministère de Jésus-
Christ en Galilée et hors de Palestine.

§ 1. Inauguration du ministère de Jésus-Christ, IV, 12-VII.
§ 2. Miracles et discussions, VIII-IX, 35.

§ 3. Mission des apôtres, IX, 36—XI, 1.

§ 4. Les incrédules et les ennemis, XI, 2-XII.

§ 5. Les paraboles sur le royaume de Dieu, XIII, 1-52.

§ 6. Nouvelle hostilité et nouveaux miracles, XIII, 53—XVI, 12.

§ 7. Destinée tragique et glorieuse du Messie; devoirs de ses disciples, XVI, 13-XVIII.

TROISIÈME PARTIE. CHAP. XIX-XXV. Ministère de Jésus-Christ en Judée et à Jérusalem.

§ 1. Instructions diverses, XIX-XX.

§ 2. Arrivée de Jésus-Christ à Jérusalem, XXI, 1-22.

§ 3. Jésus-Christ parle dans le temple avec et contre les Pharisiens, XXI, 23-XXIII.

§ 4. Prédictions et paraboles sur les derniers temps, XXIV-XXV.

QUATRIÈME PARTIE. CHAP. XXVI-XXVIII. Passion et résurrection de Jésus-Christ.

§ 1. La Pâque, XXVI, 1-30.

§ 2. Arrestation, jugement et crucifixion de Jésus-Christ, XXVI, 31-XXVII.

§ 3. La Résurrection, XXVIII.

SELON MATTHIEU.

I. 1.

(1) Table généalogique de JÉSUS-CHRIST, fils de David, fils d'Abraham:

5

2 Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Juda et ses frères; Juda engendra de Thamar Pharès et Zaré; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram; *Aram engendra Aminadab; Aminadab engendra Naasson; Naasson engendra Salmon; Salmon engendra Boes de Rachab; Boes engendra Jobed de Ruth; Jobed engendra Jessé; Jessé engendra le roi David. David engendra Salomon de la femme d'Urie; 'Salomon engendra Roboam; Roboam engendra Abia; "Abia engendra Asaph; Asaph engendra Josaphat; Josaphat engendra Joram; Joram engendra Ozias; Ozias engendra Joatham; Joatham engendra Achaz; Achaz engendra Ézéchias; 10 Ézéchias engendra Manassé; Manassé engendra Amos; Amos engendra Josias; Josias engendra Jéchonias et ses frères, lors de la déportation de Babylone. 12 Après la déportation de Babylone Jéchonias engendre Sélathiel; Sélathiel engendre Zorobabel; 13 Zorobabel engendre Abioud; Abioud engendra Éliacim; Éliacim engendra Azor; "Azor engendra Sadoc; Sadoc engendra Achim; Achim engendra Élioud; 15Élioud engendra Éléazar; Éléazar engendra Matthan; Matthan engendra Jacob; 16 Jacob engendra Joseph, le mari de Marie, de laquelle naquit Jésus qui est appelé CHRIST (*).

MANUSCRITS. C (dep. I, 4), P (dep. I, 12) Z (dep. I, 17), EL, KMV A, SU. Vg.

VARIANTES. Titre: D (probab.) Selon M. L. a. Évangile selon M. Ch. I. Vgm. Zarad Vgi. Zaram L. a. Zara C Boos L. a. Booz 1 ms. anc. lat. V. égt. égm. comme le texte | CA Jobed L. a. Obed Tous: Le roi Dav. eng. V. syr. anc. syrp. égm. égt. arm. comme le texte. 8C Asaph L. a. Asa 10 CMA Amos L. a. Amon 11MU Jos. eng. Joachim; Joachim eng. Jéchonias et ses f. 12 Tous 2 fois : engendra | Tous: Salathiel 15 Tous la 1re fois: engendra

NOTE EXPLICATIVE. (*) Christos est la traduction grecque de l'expression hébraïque Maschiach qui signifie oint. L'Oint par excellence ou le Messie, ou le Christ, était le nom donné à cette époque par les Juifs au libérateur dont ils attendaient la venue.

NAISSANCE DE JÉSUS-CHRIST.

[Matth. I, 17-24. Toutes les générations forment donc d'Abraham jusques à David, quatorze générations, et de David jusques à la déportation de Babylone, quatorze générations, et de la déportation de Babylone jusques au Christ, quatorze générations.

2.

18 Or, voici quelle fut la naissance du Christ Jésus: Sa mère Marie ayant été fiancée à Joseph, avant qu'ils eussent vécu ensemble elle se trouva enceinte par l'action de l'esprit saint. 19 Mais, comme Joseph son mari était un homme juste et qui ne voulait pas la déceler, il se résolut à la répudier secrètement. 20 Or, après qu'il eut formé ce projet, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, disant: «Joseph, fils de David, ne crains point de garder Marie pour ta femme, car ce qui a été engendré en elle vient de l'esprit saint; or elle mettra au monde un fils, et tu lui donneras le nom de JÉSUS (*), car c'est lui qui sauvera son peuple de leurs péchés. » 22 Or tout cela est advenu afin que fût accompli ce dont le Seigneur a parlé par l'entremise du prophète lorsqu'il dit: 23 « Voici, la vierge sera enceinte, et elle mettra au monde un fils, et ils lui donneront le nom d'Emmanouel; » ce qui signifie, étant traduit: Avec nous Dieu. 24 Or Joseph s'étant éveillé de son sommeil agit comme le lui avait prescrit

MANUSCRITS. C, D (dep. I, 22) P (jusq. I, 21) Z, EL, KMVA, SU. Vg.

VARIANTES. 18D (probab.) Vg. de Christ L. a. de Jésus-Christ. IRÉNÉE (adv. Hær. III, 16) dit : « Matthieu pouvait dire de Jésus, mais le Saint-Esprit, prévoyant les dépravateurs, a dit par Matthieu: de Christ. » | CZVg. Sa mère L. a. En effet sa m. 19 ZVg. (?) déceler L. a. diffamer. ORIGÈNE OU EUSÈBE (d'après une scolie dans quelques manuscrits) dit: «Il me paraît donc que l'évangéliste s'est bien exprimé en disant, qu'il ne voulait pas la déceler; en effet il n'a pas dit « qu'il ne voulait pas la diffamer, » mais « qu'il ne voulait pas la déceler, » et il y a une grande différence entre ces deux expressions. » 22D du proph. Ésaïe 25 D et tu lui donneras le nom

CITATION DE L'ANCIEN TESTAMENT, I, v. 23. HÉBREU. Ésaie VII, 14. Voici, la vierge concevra et elle mettra au monde un fils, et elle lui donnera le nom d'Emmanouel.

LXX. Voici, la vierge concevra, et elle mettra au monde un fils, et tu lui donneras le nom d'Eminanouel.

NOTE EXPLICATIVE. (*) Ièsous est la forme grecque du mot hébreu Jéschuah qui se rattache au verbe haschiah, lequel signifie sauver, délivrer.

Matth. I, 24-II, 6.] LES MAGES Et le roi hérODE.

5

l'ange du Seigneur, et il garda sa femme; 25 et il ne la connaissait point jusqu'à ce qu'elle eût mis au monde un fils, et il lui donna le nom de Jésus.

(1) 'Or, après que Jésus fut né à Bethleem (*) de Judée, au temps du roi Hérode (**), voici, des mages (***) d'Orient arrivèrent à Jérusalem, *disant: « Où est le roi des Juifs qui vient d'être mis au monde? Car nous avons vu son astre en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer. Mais le roi Hérode l'ayant appris, fut troublé et tout Jérusalem avec lui; et, après avoir rassemblé tous les grands prêtres (†) et les scribes (+) du peuple, il s'informait d'eux où devait naître le Christ. Et ils lui dirent : « A Bethleem de Judée; c'est ainsi en effet qu'il a été écrit par l'entremise du prophète : Et toi Bethleem, terre de Juda, tu n'es certes point la moindre parmi les chefs de Juda, car c'est de toi que sortira

MANUSCRITS. C, DZ, EL, KMVA, SU. Vg.

VARIANTES. 25 D connut | Z un fils L. a. son fils premier-né Ch. II. 'Mom. Or | Vgi. de Juda et v. 5 3D om. tout ▲ om. grands | Dom. d'eux 3L om. en effet ® D terre de Judée | CD car c'est de lui que | CK que sortira pour Moi

CITATION DE L'ANCIEN TESTAMENT, HÉBREU. Michée V, 1. Et toi, Bethléem Éphratah, trop petite pour être parmi les maisons de Juda, c'est de toi que sortira pour Moi celui qui doit être chef en Israël.

II, v. 6.

LXX. Et toi, Bethleem, maison d'Éphratha, tu es trop petite pour être parmi les milliers de Juda; c'est de là que sortira pour Moi celui qui doit être chef d'Israël.

NOTES EXPLICATIVES. (*) Petite ville située dans le territoire de la tribu de Juda, à environ deux lieues de Jérusalem, du côté du sud.

(**) Hérode, surnommé le Grand, avait été créé roi des Juifs par le sénat romain, l'an 714 de Rome, soit 39 ans avant l'ère chrétienne. Il mourut après 36 années de règne, en 750, soit trois ans avant le commencement de cette ère, qui a été fixée seulement dans le VIe siècle, et dont le début se trouve postérieur d'au moins quatre ans à la naissance de Jésus-Christ.

(***) On appelait Mages dans l'antiquité les prêtres des Mèdes, des Perses et des Chaldéens, puis les astrologues, devins et thaumaturges qui tiraient des horoscopes, pratiquaient des sortiléges et opéraient des prodiges.

(†) Les Grands Prêtres, ce sont, ou bien les chefs de chacune des 24 classes entre lesquelles étaient répartis les prêtres juifs pour le service du temple de Jérusalem, ou plutôt ceux qui avaient rempli et n'exerçaient plus les fonctions dévolues au grand prêtre proprement dit, c'est-à-dire à celui qui était à la tête de tout le sacerdoce juif. Pendant le règne d'Hérode six personnages différents avaient été revêtus de cette charge suprême; huit autres l'occupèrent durant la vie de Jésus-Christ.

(†) Les Scribes étaient une corporation de docteurs chargés d'interpréter, d'enseigner et d'appliquer la législation civile et religieuse des Juifs; ils tenaient du théologien, du jurisconsulte, du professeur et du juge.

« PreviousContinue »