Dictionnaire historique, ou Histoire abrégée des hommes qui se sont fait un nom [abridged from the work of L.M. Chaudon] par F.X. de Feller, Volume 2

Front Cover
1797
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 416 - C'est de lui que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux; Et par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Page 303 - Au lieu de déplorer la mort des autres, grand prince, dorénavant, je veux apprendre de vous à rendre la mienne sainte ; heureux si , averti par ces cheveux blancs du compte que je dois rendre de mon administration , je réserve au troupeau que je dois nourrir de la parole de vie les restes d'une voix qui tombe et d'une ardeur qui s'éteint.
Page 183 - ... des cavernes. Le retour de la lumière ne calma pas les efprits. Il fallut que Gerberge , femme de Louis d'Outremer, engageât les théologiens à éclaircir cette matière. Ils décidèrent...
Page 247 - Ils ont été eftimés des médecins de fa fefte ; mais comme cette feite en très-peu nombreufe à préfent , ils le font beaucoup moins par les médecins de nos jours. BODIN ,( Jean) Angevin, né l'an 1530 , avocat au parlement de Paris , acquit les bonnes grâces du roi Henri III. Ce prince fit mettre en prifon Michel de la Serre , pour un libelle qu'il avoit fait contre Bodin , & lui fit défendre , fur peine de la vie , de le publier.
Page 511 - Heureux, dont le repos est inaltérable, qui voit tout changer sans changer lui-même et qui fait tous les changements par un conseil immuable; qui donne, et qui ôte la puissance; qui la transporte d'un homme à un autre, d'une maison à une autre, d'un peuple à un autre, pour montrer qu'ils ne l'ont tous que par emprunt, et qu'il est le seul en qui elle réside naturellement.
Page 567 - Histoire générale des auteurs sacrés et ecclésiastiques, qui contient leur vie, le catalogue, la critique, le jugement, la chronologie, l'analyse et le dénombrement des différentes éditions de leurs ouvrages ; ce qu'ils renferment de plus intéressant sur le dogme, sur la morale et sur la discipline de...
Page 467 - L'auteur fit venir un. jour quelques libraires dans fon cabinet , & leur montrant un vieux coffre qui étoit placé dans un coin, il leur dit qu'ils y pourroient trouver de quoi faire un livre, & que s'ils vouloient l'imprimer , il étoit prêt à traiter avec eux.
Page 243 - Il fe rendit delà en Sicile , où la reine Jeanne le goûta beaucoup. Bocace , de retour de fes courfes , alla s'enfermer à Certaldo , & y mourut «n 137^ , à 62 ans.
Page 350 - Eyck, est l'inventeur de la manière de peindre à l'huile. Cet artiste cultivait la chimie en même temps que la peinture. Un jour qu'il cherchait un vernis pour donner du brillant, il trouva que l'huile de lin ou de noix, mêlée avec les couleurs, faisait un corps solide et éclatant qui n'avait pas besoin de vernis.
Page 261 - La même année il fut reçu de l'académie française , honoraire de celle des sciences et de celle des belles-lettres. Il eut beaucoup de part à toutes les révolutions de la régence. Ce fut lui qui porta le duc d'Orléans à ne point se soumettre à un conseil de régence , à exiler le duc de Villeroi , etc. Il mourut le 10 avril 1723, des suites de ses débauches. « La fortune , dit le duc de Saint» Simon dans ses Mémoires , s'était bien jouée de » lui , et s'était fait acheter longuement...

Bibliographic information