Le libéralisme et les idées religieuses

Front Cover
G. Mayolez, 1879 - 407 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 269 - Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent...
Page 273 - Gardez-vous bien de donner les choses saintes aux chiens, et ne jetez point vos perles devant les pourceaux , de peur qu'ils ne les foulent aux pieds, et que, se tournant contre vous, ils ne vous déchirent.
Page 239 - Si quelqu'un scandalise un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on lui pendît au cou une de ces meules qu'un âne tourne, et qu'on le jetât au fond de la mer.
Page 371 - Non, car la puissance publique ne peut être juge de la vérité d'une religion. Ainsi, en supposant même qu'il soit utile que les hommes aient besoin d'une religion, les soins, les dépenses, qui auraient pour objet de leur en donner une, sont une tyrannie exercée sur les opinions et aussi contraire à la politique qu'à la morale. Cette proscription doit s'étendre même sur ce qu'on appelle religion naturelle; car les philosophes théistes ne sont pas plus d'accord que les théologiens sur l'idée...
Page 237 - Nous tenons pour évidentes par elles-mêmes les vérités suivantes : Tous les hommes sont créés égaux; ils sont doués par leur Créateur de certains droits inaliénables; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur.
Page 138 - C'est ce que font voir aussi non moins clairement l'oblation, la bénédiction et la sanctification des dîmes, l'institution de la puissance et les conditions nécessaires du gouvernement du monde. En effet, d'après le témoignage de la vérité même, il appartient à la puissance spirituelle d'instituer la puissance terrestre, et de la juger si elle n'est pas bonne. Ainsi se vérifie l'oracle de Jérémie touchant...
Page 126 - Il était dans le monde, et le monde a « été fait par lui, et le monde ne l'a point connu... et « le Verbe a été fait chair, et il a habité parmi nous; « et nous avons vu sa gloire, comme fils unique du « Père, plein de grâce et de vérité.
Page 268 - J'ai livré mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe ; Je n'ai pas dérobé mon visage aux ignominies et aux crachats.
Page 175 - ... de près ou de loin, depuis un bout de la terre jusqu'à l'autre, ne vous laissez point aller à ses discours et n'y prêtez point l'oreille, et que la compassion ne vous porte point à l'épargner ou à lui donner retraite ; mais tuez-le aussitôt. Que votre main lui donne le premier coup, et que tout le peuple le frappe ensuite.
Page 265 - L'Esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, c'est pourquoi l'Éternel m'a oint pour évangéliser aux débonnaires : il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé ; pour publier aux captifs la liberté et aux prisonniers l'ouverture de la prison...

Bibliographic information