Nouvelles annales des voyages

Front Cover
Gide fils, 1835
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 390 - ... du palmier. Les raclures sont ensuite chauffées avec de l'eau , la cire surnage sans se fondre, elle est seulement amollie et les impuretés se déposent. On réunit cette matière sous la forme de boules qui sont mises à sécher au soleil. C'est avec cette substance, à laquelle on ajoute souvent une petite quantité de suif pour la rendre moins fragile, que l'on fait les pains de cire et les bougies que l'on rencontre dans le commerce de Carthago. Lorsqu'elle est fondue , la cire de palmier...
Page 380 - J'ai généralement calculé sur le pire, et cela ne les a jamais rendues noires. Ma fin, si c'est elle qui s'approche, est douce et tranquille. Si tu étais là assis sur le bord de mon lit, avec notre père et Frédéric, j'aurais l'âme brisée, et ne verrais pas venir la mort avec cette résignation et cette sérénité. Console-toi, console notre père, consolez-vous mutuellement, mes amis.
Page 346 - D'abord il examina soigneusement les trous que les balles avaient faits à la peau de l'animal, et me fit remarquer que son corps avait été traversé de part en part. Mais ce fut la vue de l'épaule fracassée qui lui causa le plus de surprise , et je n'oublierai jamais l'air de terreur avec lequel il me dit en me regardant en face : Now ekpoke!
Page 320 - Kajaktagavik, et qu'ils étaient venus le long de la côte occidentale, où il y avait plusieurs grandes rivières : mais nous ne pûmes bien comprendre s'il y avait un passage au sud de cette île , ou de la pointe méridionale que nous avions en vue.
Page 380 - ... mon lit avec notre père et Frédéric, j'aurais l'âme brisée, et ne verrais pas venir la mort avec cette résignation et cette sérénité. — Console-toi, console notre père ; consolez-vous mutuellement, mes amis. Mais je suis épuisé par cet effort d'écrire. Il faut vous dire adieu ! — Adieu ! oh ! que vous êtes aimés de votre pauvre Victor. — Adieu pour la dernière fois ! Étendu sur le dos je ne puis écrire qu'avec un crayon.
Page 230 - Paris et en divers autres lieux, pour de l'argent, ceux qui étaient restés entiers; et afin de mieux exciter la curiosité, il distribuait une petite brochure où il assurait qu'on les avait trouvés dans un sépulcre long de trente pieds , sur la tombe duquel était écrit : Teutobochus rex. On sait que c'était le nom du roi des Cimbres qui combat'tit contre Marius; aussi ajoutait-il qu'il s'était trouvé dans le même lieu une cinquantaine de médailles avec l'effigie de ce consul romain, et...
Page 296 - Ross avait suspendu près de la porte un petit sac , dans lequel il avait laissé son livre de notes, et des échantillons d'oiseaux ; il était déchiré, et il n'y restait pas un fragment de ce qu'il avait contenu. Les côtés de la tente étaient aussi déchirés , et arrachés de terre en plusieurs endroits; mais, à tout autre égard, elle était intacte.
Page 71 - Comment s'étonner qu'après une correspondance aussi affectueuse, où l'on ne sait ce que l'on doit admirer le plus, ou de la noble indépendance de I . Suétone, Vie d'Horace.
Page 364 - J'avais le cœur serré comme si je me fusse séparé pour toujours d'un ancien ami , et je ne tournai pas la pointe où il cessa d'être visible sans m'arrêter pour faire...
Page 319 - Toutes étaient plus ou moins tatouées, surtout sur le front, et de chaque côté de la bouche et du menton. Cet ornement ne consistait qu'en lignes...

Bibliographic information