L'ami de la religion, messager évangélique des îles de la Manche ..., Volumes 3-4

Front Cover
Gosset, 1863
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 563 - Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous la donne pas comme le monde la donne.
Page 204 - Les grandeurs et les misères de l'homme sont tellement visibles , qu'il faut nécessairement que la véritable religion nous enseigne et qu'il ya quelque grand principe de grandeur en l'homme , et qu'il ya un grand principe de misère.
Page 71 - Mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est aux cieux.
Page 231 - Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin; ce sont ceux qui se portent mal.
Page 520 - Car j'ai eu faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'ai eu soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ; j'étais étranger, et vous ne m'avez pas recueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas vêtu ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité.
Page 520 - En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.
Page 135 - Toutes choses m'ont été données par mon Père ; et nul ne connaît le Fils que le Père, et nul ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils aura voulu le faire connaître.
Page 229 - Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis, Je ne suis pas venu de moi-même ; mais celui qui m'a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez point. 29 Mais moi je le connais ; car je viens de sa part, et c'est lui qui m'a envoyé.
Page 456 - Lie not ; but let thy heart be true to God, Thy mouth to it, thy actions to them both : Cowards tell lies, and those that fear the rod ; The stormy working soul spits lies and froth.
Page 468 - Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

Bibliographic information