Dialogue avec Tryphon, Volume 1

Front Cover
A. Picard, 1909 - 755 pages

From inside the book

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 9 - Un certain nombre d'âmes trouvent la vérité chrétienne au terme de semblables recherches. Tel est le cas de saint Justin, le philosophe, dont il faut relire le récit : « Pour moi, je commençai par désirer de fréquenter à mon tour un « de ces philosophes et je me confiai à un stoïcien. Après un certain « temps passé auprès de lui, comme je n'avais rien ajouté à mes « connaissances sur Dieu (il ne le connaissait pas lui-même et il disait « que cette science n'est pas nécessaire),...
Page 37 - Dieu, qui parlaient par l'Esprit saint et rendaient sur l'avenir des oracles qui sont maintenant accomplis : on les appelle prophètes... Leurs écrits subsistent encore maintenant, et ceux qui les lisent peuvent, s'ils ont foi en eux, en tirer toutes sortes de profits, tant sur les principes que sur la fin, sur tout ce que doit connaître le philosophe. Ce n'est pas en démonstrations qu'ils ont parlé ; au-dessus de toute démonstration, ils étaient les dignes témoins de la vérité...
Page 39 - ... l'audace de faire des prodiges pour frapper les hommes de stupeur, et ils glorifient les esprits d'erreur et les démons. Mais avant tout, prie, pour que les portes de lumière te soient ouvertes, car personne ne peut voir ni comprendre, si Dieu et son Christ ne lui donnent de comprendre.
Page 41 - Et je ne l'ai plus revu. Mais un feu subitement s'alluma dans mon âme ; je fus pris d'amour pour les prophètes et pour ces hommes amis du Christ ; et réfléchissant en moi-même à toutes ces paroles, je trouvai que cette philosophie était la seule sûre et profitable.
Page 11 - Je restai cependant le cœur rempli du désir d'entendre ce qui est proprement et excellemment la philosophie, et je m'adressai à un Pythagoricien très célèbre, très fier de sa sagesse. Puis, comme je l'entretenais dans l'intention de devenir son élève et disciple familier : « Comment ? dit-il, as-tu appris la musique, l'astronomie, la géométrie ? Penses-tu donc contempler un jour quelqu'une des choses qui contribuent au bonheur, si tu n'as appris auparavant ce qui détache l'âme des objets...
Page 249 - Seigneur qui est appelé ange parce qu'il annonce aux hommes tout ce que veut leur annoncer le Créateur de l'univers au-dessus duquel il n'ya pas d'autre Dieu (uлèp 8v SX)o; вEÔÇ oùx ïаr...
Page 11 - ... à un Stoïcien. Après un certain temps passé auprès de lui, comme je n'avais rien ajouté à mes connaissances sur Dieu (il ne le connaissait pas lui-même et il disait que cette science n'est pas nécessaire), je le quittai pour un autre, Péripatéticien, esprit très pénétrant à ce qu'il croyait. Il me supporta les premiers jours, puis voulut que je fixasse un salaire pour que nos relations ne nous restassent pas inutiles. Cela fut cause que je l'abandonnai, ne l'estimant pas philosophe...
Page 285 - Écritures :' comme principe avant toutes les créatures, Dieu engendra de lui-même une certaine Vertu verbale que l'Esprit saint appelle aussi la « gloire du Seigneur » ou même tantôt
Page 337 - Dieu rend le jugement et le rendra; lui-même viendra et vous sauvera. Alors s'ouvriront les yeux des aveugles, et les oreilles des sourds entendront ; alors le boiteux bondira comme...
Page 133 - Et l'ancien des jours s'assit. Son vêtement était blanc comme la neige et les cheveux de sa tête étaient comme de la laine pure ; son trône était comme des flammes de feu, et les roues comme un feu ardent.

Bibliographic information