Oeuvres de l'abbé Fleury, Volume 1

Front Cover
Chez Lefèvre, 1844 - 1362 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Études des Francs
92
Études des Arabes
96
Études des scolastiques
102
Universités et leurs quatre facultés
107
Faculté des arts
109
Physique on médecine
117
Droit civil et canonique
119
De la théologie
121
Des moeurs des étudiants
125
Renouvellement des humanités
132
De létat présent des études publiques
137
Du choix des études
151
Méthode pour donner de lattention
158
Division des études
165
Religion et morale
167
Civilité politesse
178
Logique et métaphysique
180
Quil faut avoir soin du corps
189
Quil ne faut point étudier par intérêt
196
Grammaire
201
Arithmétique
205
Politique
218
Rhétorique
234
Études inutiles
244
XXXVIIL Études des femmes
251
Études des gens de robe
263
Dessein de ce traité
329
Patriarches leur noblesse
333
Leurs biens et leurs occupations
336
Leur frugalité
338
Israélites leur noblesse
342
Leurs occupations Agriculture
346
Qualité de la terre sainte et sa fertilité
354
Biens des Israélites
359
Arts et métiers
362
Habits
366
Meubles et maisons
372
Nourriture
375
Purifications
379
Mariages Femmes
384
Éducation des enfants Exercices Études
391
Politesse
404
Plaisirs
406
Deuil
408
Funérailles
410
Religion
412
Jeûnes Veux
421
Prophètes
423
Idolâtrie
426
État politique Liberté Puissance domestique
435
Autorité des vieillards
439
Administration de la justice Porte
441
Guerre
446
Rois
450
Juifs Captivité
455
Retour des Juifs et leur état sous les Perses
457
État des Juifs sous les Macédoniens
461
Règne des Assamonéens
468
Mæurs des Juifs des derniers temps
470
Travail Professions
517
Jeûnes
519
Repas
522
Modestie Vie sérieuse
525
Mariages
531
Union
534
Assemblées Liturgie
535
Secret des mystères
539
Calomnies contre les chrétiens
540
Autres reproches
545
Forme de jugements Supplices
549
Persécutions
551
Actes des martyrs
554
Prisons
555
Soin des reliques
558
Confesseurs
560
Excommunication
561
Pénitence
562
Ascètes Vierges 569
569
Veuves diaconesses XXV Soin des pauvres
572
Hospitalité
576
Malades
577
Sépultures
579
Évêques Clergé
581
Patience des chrétiens
590
Princes chrétiens
595
Forme des églises
598
Ornement des églises
601
Différence des églises et des temples
605
Les choses sensibles servent à la religion
607
Ordre de la liturgie
609
Sermons
612
Habits sacrés
618
Sacrifices
620
Offices solennels
623
Fêtes Pèlerinages
625
Conciles
628
Pratiques de pénitence 30
631
Meurs du clergé
632
Pauvreté des clercs
635
Richesses des églises
638
Hòpitaux
643
XIX Monastères
645
Comparaison de la vie monastique à celle des premiers chrétiens
653
Raisons de lextérieur singulier des moines
655
Relâchement des chrétiens
657
Corruption des Romains
659
Incursions des Barbares et leurs moeurs
660
Mélange des Romains et des Barbares
661
Moeurs des chrétiens orientaux
662
Mours de lOccident Désordres du dixième siècle
664
Conservation de la religion
666
Rétablissement de la piété et de la discipline
668
Changement dans la pénitence
670
Croisades et indulgences
680
Multitude de docteurs
690
Succession de saine doctrine et de bons exemples
699
Usage de cet écrit
705

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 247 - Jemmes), que les femmes doivent apprendre autre chose que leur catéchisme, la couture et divers petits ouvrages; chanter, danser et s'habiller à la mode, faire bien la révérence et parler civilement ; car voilà en quoi l'on fait consister, pour l'ordinaire, toute leur éducation.
Page 250 - Elles se peuvent passer de tout le reste des études, du latin et des autres langues, de l'histoire, des mathématiques, de la poésie, et de toutes les autres curiosités. Elles ne sont...
Page 136 - On propose à la plupart d'apprendre le grec; quelques-uns s'y attachent et continuent de l'apprendre; d'autres y renoncent, mais le plus grand nombre est de ceux qui en apprennent assez pour avoir un prétexte de dire tout le reste de leur vie que le grec s'oublie facilement. Il en est à peu près de même des vers latins : on en dispense quelques écoliers, mais on en fait faire bien ou mal à la plupart, et quelques-uns y réussissent...
Page 167 - Ciccron que saint Augustin ou saint Chrysostome; vous diriez qu'il n'y ait eu de l'esprit et de la science que chez les païens, et que les auteurs chrétiens ne soient bons que pour les prêtres et les dévots.
Page 344 - Or, il ne faut point recourir ù la république de Platon pour trouver des hommes en cet état : c'est ainsi qu'a vécu la plus grande partie du monde pendant près de quatre mille ans.
Page 33 - ... les ridicules avec une justesse qui assommait. De la hauteur des cieux il ne regardait les hommes que comme des atomes avec qui il n'avait aucune ressemblance, quels qu'ils fussent.
Page 37 - Cette grande et sublime maxime, que les rois sont faits pour les peuples et non les peuples pour les rois...
Page 206 - A mesure que l'âge avancerait, on leur en dirait davantage, et on ferait en sorte de les instruire passablement des arts qui regardent la commodité de la vie, leur faisant voir travailler, et expliquant chaque chose avec grand soin.
Page 344 - ... de son fonds sans dépendre de personne , et se contenter de peu plutôt que de faire quelque bassesse pour s'enrichir ; un pays où l'on méprisât l'oisiveté, la mollesse, et l'ignorance des choses nécessaires pour la vie...
Page 238 - ... de sorte que pour trouver une poésie pure, établie sur un fondement solide, où l'on puisse goûter en sûreté le plaisir que peut donner le langage des hommes, il faut remonter jusques aux cantiques de Moïse, de David, et des autres vrais prophètes. C'est là qu'il faut prendre la véritable idée de la poésie.

Bibliographic information