Rabelais à travers les âges: compilation suivie d'une bibliographie sommaire de l'œuvre de maître François, comprenant les éditions qu'on en a données depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours, d'une étude sur ses portraits et d'un examen de ses autographes

Front Cover
Le Divan, 1925 - 244 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 158 - Ce qui me semble à moi le plus haut dans l'art (et le plus difficile) ce n'est ni de faire rire, ni de faire pleurer, ni de vous mettre en rut ou en fureur, mais d'agir à la façon de la nature, c'est-à-dire de faire rêver.
Page 53 - ... c'est un monstrueux assemblage d'une morale fine et ingénieuse et d'une sale corruption. Où il est mauvais, il passe bien loin au delà du pire , c'est le charme de la canaille : où il est bon , il va jusques à l'exquis et à l'excellent. Il peut être le mets des plus délicats.
Page 12 - Se fait de la corruption, Une vigne prendra naissance De l'estomac et de la panse Du bon Rabelais qui boivait Toujours cependant qu'il vivait.
Page 187 - Nouvelle édition, augmentée de plusieurs extraits des Chroniques admirables du puissant roi Gargantua, ainsi que d'un, grand nombre de variantes et de deux chapitres inédits du...
Page 99 - C'est peut-être embonpoint, c'est peut être hydropisie; question. Rabelais, médecin et curé, tâte le pouls à la papauté. Il hoche la tête, et il éclate de rire. Est-ce parce qu'il a trouvé la vie? non, c'est parce qu'il a senti la mort. Cela expire en effet. Pendant que Luther réforme, Rabelais bafoue.
Page 52 - Je te garde avec soin, mieux que mon patrimoine, D'un vin exquis, sorti des pressoirs de ce moine Fameux dans Ovilé, plus que ne fut jamais Le défenseur du clos vanté par Rabelais. Trois convives connus, sans amour, sans affaires, Discrets, qui n'iront point révéler nos mystères, Seront par moi choisis pour orner le festin.
Page 61 - Rabelais dans son extravagant et inintelligible livre, a répandu une extrême gaieté et une plus grande impertinence ; il a prodigué l'érudition, les ordures et l'ennui. Un bon conte de deux pages est acheté par des volumes de sottises : il n 'ya que quelques personnes d'un goût bizarre qui se piquent d'entendre et d'estimer tout cet ouvrage.
Page 99 - ... cachots redoutables; en fait de souterrain, ce grand Rabelais se contente de la cave. Cet univers que Dante mettait dans l'enfer, Rabelais le fait tenir dans une futaille. Son livre n'est pas autre chose. Les sept cercles d'Alighieri bondent et enserrent cette tonne prodigieuse. Regardez le dedans de la futaille monstre, vous les y revoyez. Dans Rabelais ils s'intitulent : Paresse, Orgueil, Envie, Avarice, Colère, Luxure, Gourmandise; et c'est ainsi que tout à coup vous vous retrouvez avec...
Page 99 - Pantagruel et Gargantua. Rabelais est l'Eschyle de la mangeaille, ce qui est grand, quand on songe que manger c'est dévorer. Il ya du gouffre dans le goinfre. Mangez donc, maîtres, et buvez, et finissez. Vivre est une chanson dont mourir est le refrain. D'autres creusent sous le genre humain dépravé des cachots redoutables; en fait de souterrain, ce grand Rabelais se contente de la cave. Cet univers que Dante mettait dans l'enfer, Rabelais le fait tenir dans une futaille. Son livre n'est pas...
Page 96 - O bouches où l'esprit qui passe, d'horreur plein, Rêve Pantagruel et retrouve Ugolin! Masque de Rabelais sur la face de Dante! Progression d'angoisse et d'horreur ascendante ! Fronts où flambe l'enfer, comme la tombe froids! O larves! visions de l'invisible! effrois! Mascarade aperçue à travers le suaire! Morne évocation du mage statuaire Qui n'a que Michel-Ange ou...

Bibliographic information