Collection des ouvrages anciens concernant Madagascar, Volume 7

Front Cover
Alfred Grandidier
Comité de Madagascar, 1910
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 189 - Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt.
Page 429 - Notre Père qui êtes aux cieux ; que votre nom soit sanctifié ; que votre règne arrive ; que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour ; pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ; et ne nous laissez pas succomber à la tentation ; mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.
Page 194 - BRÉZÉ, grand maître, chef et surintendant général de la navigation et du commerce de France en 1643.
Page 395 - Petit catéchisme avec les prières du matin et du soir que les missionnaires font et enseignent aux néophytes et...
Page 192 - En conséquence de quoi, ce titre d'amiral fut changé en celui de grand-maître, chef et surintendant général de la navigation et commerce de France.
Page 223 - J'en ai moi-même tiré un peu par curiosité par incision de l'écorce. Leurs plumes sont faites de cannes nommées Voulou (volo), et dans les Indes Bambu ou Mambu. Ils coupent un morceau de ces cannes de la longueur de la main et large comme une plume; ils taillent le bout et le fendent ainsi que nos plumes, dont ils forment leurs lettres.
Page 195 - ... aux pays, s'ils voient que besoin soit pour la conservation de leurs navires et biens, et y faire le commerce et trafic durant le temps de dix années, sans qu'aucuns autres que le sieur Rigault et ses associés puissent faire habitations, traites, trafic et commerce, ni en tirer aucunes marchandises, pendant ledit temps, pour apporter en ce royaume par quelques personnes, nation et conditions...
Page 216 - Papier et de l'Encre dont se servent les habitants. Pour savoir de quelle langue tient la langue de Madagascar, il faudrait être versé en la connaissance de beaucoup de langues et particulièrement des Orientales avec lesquelles elle a le plus de rapport. C'est une langue très copieuse laquelle se parle également par toute l'Ile, où il n'ya qu'un seul langage; mais elle est différente en ses accents selon la diversité des Provinces, où les uns parlent bref, les autres ont un parler long....
Page 221 - Carcanossi... l'usage des lettres ya été apporté depuis deux cents ans par certains Arabes qui sont venus de la mer rouge, qui se disent avoir été envoyés...
Page 196 - Car tel est notre plaisir, en témoin de quoi nous avons fait mettre notre scel à ces présentes. Donné à Versailles, le septième jour du mois de février, l'an de grâce mil sept cent soixante-trois , et de notre règne le quarante-huitième.

Bibliographic information