Mémoires couronnés et autres mémoires publiés par l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique: Collection in - 8̊, Volume 44

Front Cover
F. Hayez, 1891
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 226 - Saint-Siége et le pontife romain possèdent la pri» mauté sur tout l'univers, et que le même pontife » romain est le successeur du bienheureux Pierre, » prince des apôtres, le vrai Vicaire de Jésus-Christ, » le chef de toute l'Église, le Père et le Docteur de » tous les chrétiens, et qu'il a reçu de Jésus-Christ, » dans la personne de saint Pierre, une pleine puis...
Page 67 - S'il m'empêchait de voir en quels lieux je suis née. Albe, où j'ai commencé de respirer le jour, Albe, mon cher pays, et mon premier amour; Lorsqu'entre nous et toi je vois la guerre ouverte, Je crains notre victoire autant que notre perte. Rome, si tu te plains que c'est là te trahir, Fais-toi des ennemis que je puisse haïr.
Page 95 - Oui, je vous le dis, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 26 - En vérité , je vous dis que tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel , et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel....
Page 69 - Traité du gouvernement de l'Église et de la puissance du pape par rapport à ce gouvernement, traduit du latin de Justin Fébronius, jurisconsulte, par L.
Page 58 - En général, chaque sens ne paraît avoir, dans les objets qu'il perçoit en propre, qu'une seule opposition par contraires : la vue a le blanc et le noir, l'ouïe a le grave et l'aigu, le goût a le doux et l'amer. Le toucher semble avoir plusieurs de ces oppositions, au lieu d'une seule : ainsi il a le chaud et le froid, le sec et l'humide, le dur et le mou, et plusieurs autres encore. il est vrai qu'on peut répondre que le son a, lui aussi, plusieurs oppositions et non point une seule...
Page 19 - Quelques uns prétendent que l'âme est divisible, et qu'elle pense par une partie et qu'elle désire par une autre. Mais qui donc alors maintient les parties de l'âme, si par sa nature elle est divisée? Certes ce n'est pas le corps ; et il paraîtrait bien plutôt que c'est l'âme qui maintient le corps. Du moment qu'elle en sort, il cesse de respirer, et bientôt se corrompt. Si donc il ya quelque autre chose qui la rende une, c'est ce quelque chose qui serait surtout l'âme. Puis il faudra de...
Page 91 - La conscience me dit ce que je fais ou ce que je sens. Mais ce que je suis capable de faire ne tombe pas sous la conscience. La conscience n'est pas prophétique : nous avons conscience de ce qui est, non de ce qui sera ou de ce qui peut être.
Page 51 - ... constant on arrivait à maintenir les vaisseaux dans un état invariable, de façon à réduire la perte de chaleur par rayonnement et par contact à une valeur quelconque, mais constamment et directement proportionnelle à l'excès de la température du corps sur celle du milieu ambiant. L'occlusion aortique, en supprimant presque complètement toute circulation sanguine dans...
Page 12 - ... tous les cas , il est de tout point des plus difficiles d'avoir sur l'âme quelques notions positives. En effet , il ya ici une difficulté commune à bien d'autres choses encore, et je veux dire la question de savoir ce qu'est l'essence, ce qu'est la chose. Il pourrait sembler au premier coup d'œil qu'il n'ya qu'une seule méthode pour étudier toutes les choses, quand nous voulons en connaître l'essence, de même qu'il n'ya qu'une seule démonstration pour les qualités propres de ces choses;...

Bibliographic information