Le protestantisme libéral

Front Cover
Germer Baillière, 1865 - 217 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 106 - C'est à elle qu'on montre les grands mystères purs et la naissance même du Jour et de la Nuit. Car elle a des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre et une bouche qui est pour ne pas parler.
Page 63 - Trinité dans l'unité, sans confondre les personnes ni diviser la substance. Car autre est la personne du Père, autre celle du Fils, autre celle du Saint-Esprit. Mais la divinité du Père, du Fils et du Saint-Esprit est une, leur gloire égale, leur majesté co-éternelle.
Page 64 - Père seul, non fait, non créé, mais engendré. » Le Saint-Esprit n'a point été fait, ni créé, ni engendré, mais il procède du Père et du Fils. »Il n'ya donc qu'un seul Père, et non trois Pères; il n'ya qu'un seul Fils et non trois Fils; il n'ya qu'un seul Saint-Esprit et non trois Saints- Esprits.
Page 101 - Se peuple de nouveaux feux. Mais privés d'aimer, de croire , Tous ces cieux et leur splendeur Ne valent pas pour ta gloire Un seul soupir d'un seul cœur.
Page 39 - ... bouddhisme , le paganisme , toutes les croyances, toutes les idolâtries religieuses abondent en incarnations de toute sorte et de toute date, primitives ou successives, associées à tel ou tel événement historique, appropriées à expliquer tel ou tel fait, à satisfaire tel ou tel penchant humain. C'est l'instinct naturel et universel des hommes de se représenter, sous la forme de l'incarnation de Dieu dans l'homme, l'action de Dieu sur le genre humain. Comme tous les instincts religieux,...
Page 133 - ... c'est en lui que nous vivons, que nous nous mouvons et que nous sommes ; et comme quelques-uns de vos poètes ont dit : Nous sommes de sa race.

Bibliographic information