Mémoires, Volume 13

Front Cover
1869
1 Review
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
User Review - Flag as inappropriate

Magnifique de connaître dans les détails l'histoire de mes communes ascendantes.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 153 - Mais moi je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent ; faites du bien à ceux qui vous haïssent et priez pour ceux qui vous outragent et qui vous persécutent...
Page 87 - ... roman, bien que conservé dans les principales villes, n'a cependant pénétré que peu à peu dans la masse de la population. Il paraît même y avoir mis beaucoup plus de lenteur que le français n'en met aujourd'hui à se substituer au flamand dans les arrondissements de Dunkerque et d'Hazebrouck. Mais il n'en a pas été tout à fait de même dans le reste de l'Artois et la Picardie. Dans ces contrées, le roman paraît avoir jeté de plus profondes racines ; il y était plus généralement...
Page 146 - S'il s'agit d'un délit, la peine sera réduite à un emprisonnement de six jours à six mois. § III. Homicide, Blessures ou Coups non qualifiés crimes ni délits. 388. — II n'ya ni crime ni délit, lorsque l'homicide, les blessures et les coups étaient ordonnés par la loi et commandés par l'autorité légitime.
Page 150 - ... vie pour vie, œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied, brûlure pour brûlure, blessure pour blessure, meurtrissure pour meurtrissure.
Page 150 - pour œil, dent pour dent, main pour main, pied « pour pied, brûlure pour brûlure, plaie pour « plaie, meurtrissure pour meurtrissure.
Page 151 - C'est une espèce de talion , qui fait que la société refuse la sûreté à un citoyen qui en a privé ou qui a voulu en priver un autre. Cette peine est tirée de la nature de la chose , puisée dans la raison et dans les sources du bien et du mal. Un citoyen mérite la mort, lorsqu'il a violé la sûreté au point qu'il a ôté la vie, ou qu'il a entrepris de l'ôter.
Page 151 - C'est le triomphe de la liberté , lorsque les lois criminelles tirent chaque peine de la nature particulière du crime. Tout l'arbitraire cesse; la peine ne descend point du caprice du législateur, mais de la nature de la chose ; et ce n'est point l'homme qui fait violence à l'homme.
Page 91 - Canche et l'Authie. Espérons que le nouveau Dictionnaire géographique de la France, dont M. le Ministre de l'instruction publique et des cultes a conçu l'heureuse pensée, contribuera à nous mettre à même de faire une étude analogue sur l'ancienne langue dans toute la France et de distinguer les différents idiomes qu'on y parlait et qu'on a si mal à propos, suivant nous, qualifiés jusqu'ici de langue celtique. Ces différents...
Page 39 - II est peu de personnes qui n'aient entendu parler du Neckre, ce génie malfaisant des eaux qui, dans les contrées septentrionales, prend mille formes diverses, garde l'entrée des golfes et à qui il faut chaque année une victime humaine. Cet esprit aquatique porte à peu près la même dénomination chez tons les peuples d'origine germanique : .YaA-, en Norwégien ; \ek.
Page 69 - L'opinion suivant laquelle la rivière d'Aa et le Neufossé auraient formé une ligne de démarcation entre deux nations parfaitement distinctes, entre la race Flamande ou Germanique, et la race Artésienne ou Celtique, est un de ces vieux préjugés qui ne sauraient soutenir un seul instant les regards d'une impartiale critique. « Les rivages de l'océan britannique (écrivait Folquin de » Lobbes, au Xe siècle), sur les confins des Gaules vers » l'occident, sont habités par une nation plus...

Bibliographic information