Théologie de la nature, Volume 2

Front Cover
Chez l'auteur, 1852
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 537 - Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain ; * tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui soit à ton prochain.
Page 664 - Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront. les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l'opprobre, pour la honte éternelle.
Page 468 - L'Éternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l'arbre de la vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Page 608 - Egypte, et servez l'Eternel. 15 Que s'il ne vous plaît pas de servir l'Eternel, * choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir, ou les dieux que vos pères, qui étaient au delà du fleuve, ont servis, ' ou les dieux des Amorrhéens, au pays desquels vous habitez; * mais pour moi et ma maison, nous servirons l'Eternel.
Page 480 - Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, sachant le bien et le mal ; mais maintenant il faut prendre garde qu'il n'avance sa main, * et ne prenne aussi de l'arbre de vie, et qu'il n'en mange et ne vive à toujours.
Page 459 - Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. Et la terre était sans forme et vide; les ténèbres étaient sur la face de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait sur le dessus des eaux. Et Dieu dit : « Que la «lumière soit,
Page 485 - En ce temps-là, il y avait des géants sur la terre, et cela après que les fils de Dieu se furent joints avec les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces puissants hommes qui, de tout temps, ont été des gens de renom.
Page 473 - Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
Page 474 - Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, sachant le bien et le mal ; mais maintenant il faut prendre garde qu'il n'avance sa main, et aussi qu'il ne prenne de l'arbre de vie, et qu'il n'en mange, et ne vive à toujours.
Page 474 - Tu mangeras le pain à la sueur de ton visage, jusqu'à ce que tu retournes en la terre d'où tu as été pris ; car tu es poussière et tu retourneras en poussière.

Bibliographic information