Journal de médecine, de chirurgie et de pharmacologie, Volume 69

Front Cover
Henri Lamertin., 1879
 

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 97 - Les pharmaciens ne pourront livrer et débiter des préparations médicinales, ou drogues composées quelconques, que d'après la prescription qui en sera faite par des docteurs en médecine ou en chirurgie , ou par des officiers de santé, et sur leur signature.
Page 57 - Sur la réquisition de M. le juge d'instruction près le tribunal de première instance de Foix, et serment préalablement prêté de donner notre avis en notre honneur et conscience, nous soussignés, docteurs en médecine, nous sommes transportés ce jourd'hui, 28 juin 1876, au hameau de Vie, commune de Labastide-deSérou, à l'effet de procéder à l'autopsie de la femme Toulza, décédée depuis trois mois, et chercher à déterminer la cause de la mort. » Après avoir procédé à l'exhumation...
Page 97 - ... par des docteurs en médecine ou en chirurgie , ou par des officiers de santé, et sur leur signature. Ils ne pourront vendre aucun remède secret. Ils se conformeront, pour les préparations et compositions qu'ils devront exécuter et tenir dans leurs officines , aux formules insérées et décrites dans les dispensaires ou formulaires qui ont été rédigés ou qui le seront dans la suite par les écoles de médecine. Ils ne pourront faire, dans les mêmes lieux ou officines, aucun autre commerce...
Page 96 - Jupin pour chaque état mit deux tables au monde : L'adroit, le vigilant, et le fort, sont assis A la première ; et les petits Mangent leur reste à la seconde.
Page 360 - Art. 3 - Dans chaque hospice destiné à recevoir des enfants trouvés, il y aura un tour où ils devront être déposés.
Page 378 - A HISTORY OF THE MEDICAL DEPARTMENT OF THE UNIVERSITY OF PENNSYLVANIA, from its Foundation in 1765: with Sketches of Deceased Professors, &c.
Page 360 - Les enfants trouvés sont ceux qui, nés de pères et mères inconnus, ont été trouvés exposés dans un lieu quelconque, ou portés dans les hospices destinés à les recevoir
Page 177 - ... respirer ou n'a fait qu'une ou deux inspirations. Ces cas se présentent dans les incendies avec explosion de feu grisou, de matières détonantes, circonstances qui ne peuvent échapper aux constatations, soit par témoignage direct, soit par les résultats évidents de l'explosion elle-même. 4°...
Page 267 - Vivre,c'est respirer,est encoredans toute sa force. Nous avons prouvé avec les meilleurs auteurs qu'il devait en être autrement. Aussi, tandis que M. Devergie (2) dit qu'il est temps de changer ce langage vicieux, M. Tardieu déclare qu'on trouvera les preuves de la vie dans la persistance de la fonction vitale par excellence, de celle qui appartient aussi bien au fœtus qu'au nouveau-né, et qui ne cesse qu'avec la vie ellemême, c'est-à-dire la circulation. Casper, qui nie, contre l'opinion...
Page 527 - ... les polysulfures employés d'ordinaire. Ces remarques nous ont amenés à penser que peut-être l'hydrogène sulfuré mis en liberté à la température du bain, avait une certaine influence thérapeutique, que l'action était proportionnelle à la quantité de ce gaz et que de plus celle-ci croissait avec la force électromotrice développée. Pour élucider la question, on a fait les expériences suivantes: on s'est placé autant que possible dans les conditions que présente un bain sulfureux...

Bibliographic information