Thomas Morus, lord chancelier du royaume d'Angleterre au xvie siècle, Volume 1

Front Cover
J.P. Meline, 1834 - 290 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 10 - ... ce que tu lieras sur la terre, sera lié dans le ciel, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 18 - S( j'étois le maître de l'Empire; a où ira-t-il avec un si beau commencement? «je ferais un même paquet du pape et des cardinaux, pour les jeter tous ensemble dans ce petit fossé de la mer de Toscane. Ce bain les guériroit; j'y engage ma parole, et je donne Jésus-Christ pour caution'.
Page 52 - Dieu! par qui la femme est unie à l'homme, et qui donnez à leur union intime une bénédiction, la seule qui n'ait point été ôtée, ni par la punition du péché originel, ni par la sentence du déluge, regardez d'un œil favorable votre servante, qui devant être unie à son époux...
Page 53 - ... des femmes fortes; qu'elle se rende aimable à son mari comme Rachel; qu'elle soit sage comme Rebecca; qu'elle jouisse d'une longue vie, et qu'elle soit fidèle comme Sara;...
Page 205 - Il sentait toute son incapacité à donner des avis : mais ni son affection ni son devoir ne lui permettaient de garder le silence quand il apercevait l'inquiétude de son souverain. Il pouvait y avoir quelque présomption à lui à se prononcer : mais il pensait que toutes les difficultés qui embarrassaient le roi ne venaient que de la timidité de ses conseillers, égarés par des apparences extérieures (1) Pôle rapporte qu'il reçut ces leçons de la bouche de Cromwell lui-même, dans le palais...
Page 52 - ... uni dans l'institution que vous en avez faite. O Dieu ! qui avez consacré le mariage par un mystère si excellent , que l'alliance nuptiale est la figure de l'union sacrée de Jésus-Christ et de son Église; ô Dieu!
Page 52 - Dieu éternel , qui , par votre puissance, avez créé de rien tout l'univers; qui, dès le commencement du monde, après avoir fait l'homme à votre image, lui avez donné, pour être son aide inséparable, la femme que vous avez formée de lui-même...
Page 53 - ... le seul véritable et le seul tout-puissant. Regardez d'un œil favorable votre servante , qui , devant être unie à son époux, implore votre protection. Faites que son joug soit un joug d'amour et de paix ; faites que , chaste et fidèle , elle se marie...
Page 18 - Cœlestissimus, scelestissimus ; sanctissimus, satanissimus ; et c'est ce qu'on trouve à chaque ligne. Mais que dira-t-on de cette belle figure ? « Un âne sait qu'il est âne ; une pierre sait qu'elle est pierre ; et ces ânes de papelins ne savent pas qu'ils sont des ânes l . » De peur qu'on ne s'avisât d'en dire autant de lui, il va au-devant de l'objection.
Page 54 - Seigneur, qu'ils voient tous les deux les enfants de leurs enfants jusqu'à la troisième et quatrième génération, et qu'ils arrivent à une heureuse vieillesse...

Bibliographic information