Les martyrs de la foi pendant la Révolution française, Volume 2

Front Cover
Mathiot, 1821
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 575 - je jure de remplir mes fonctions avec exactitude, d'être fidèle à la Nation, à la Loi et au Roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la Constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et sanctionnée par le Roi.
Page 480 - France, tendant soit à faciliter leur entrée dans les dépendances de l'empire français ; soit à leur livrer des villes, forteresses, ports, vaisseaux, magasins ou arsenaux appartenant à la France, soit à leur fournir des secours en soldats, argent, vivres ou munitions, soit à favoriser d'une manière quelconque le progrès de leurs armes sur le territoire français, ou contre nos forces de terre ou de mer, soit à ébranler la fidélité des officiers, soldats et des autres citoyens envers...
Page 209 - attentat contre la république, sera puni de mort. » — Article 2 e ( du 6 octobre 1791 . « Toute conspi« ration et complot, tendant à troubler l'état par une « guerre civile, en armant les citoyens les uns contre « les autres, ou contre l'exercice de l'autorité légitime,
Page 125 - Bac sera livré à l'exécuteur des jugemens criminels, pour être mis à mort sur la petite place de cette commune (Privas), dans le délai de vingt-quatre heures ; déclare ses biens confisqués au profit de la république, conformément aux articles cités, et à l'article xvi ; ordonne que le présent jugement sera exécuté à la diligence de l'accusateur public...
Page 309 - ... de Saint-Yon , transformée en prison. L'accusateur public du tribunal criminel du département de la Seine-Inférieure siégeant ù Rouen , s'applaudissant d'avoir à provoquer la condamnation de ces quatre honorables victimes , se hâta de les faire amener dans la prison de ce tribunal, qui étoit celle de l'ancien parlement. Le mandat qu'il donna en cette occasion, et qui fut transcrit en entier sur le registre d'écrou, dont nous avons un extrait légalisé, est ainsi conçu : « Olivier...
Page 360 - J'ai d'autant plus raison de trouver étrange cette démarche, que je n'ai nullement concouru à ce qu'il vous plaît d'appeller votre élection, et que bien loin d'avoir jamais eu avec vous aucune communion , je n'ai jamais regardé...
Page 396 - ... agens de la persécution; et ils la saisirent avec lui. Tous les deux furent amenés à Paris, et traduits devant le tribunal révolutionnaire. Les juges condamnèrent le chanoine Champagne à la peine de mort, comme « convaincu d'avoir composé et distribué des écrits (religieux et catholiques) tendans au rétablissement de la royauté , et à la dissolution de la Convention nationale, lesquels étoient attentatoires à la souveraineté du peuple » . La sentence fut prononcée le 14 nivôse...
Page 581 - Exposition de mes sentiments sur les vérités auxquelles on prétend que la constitution civile du clergé donne atteinte, et Recueil d'autorités et de réflexions qui la favorisent; 1791, in-8°.
Page 495 - Le glaive sanglant est levé ( bis ) . Préparons-nous à la victoire ; Sous les drapeaux d'un Dieu mourant, Que chacun marche en conquérant ; Courons tous , volons à la gloire : Ranimons notre ardeur, Nos corps sont au Seigneur : Montons , Montons...
Page 550 - XVI), de sa sœur, de ses ministres , et à la conspiration de l'étranger, en tentant d'ouvrir la maison d'arrêt, dite des Carmes, pour anéantir la Convention nationale » . L'absurdité d'un tel prétexte masquoit bien maladroitement le motif véritable de la mort de cet ecclésiastique. Suivant une notice particulière qui nous est transmise, Delaune auroit été condamnécomme «prêtre incendiaire et turbulent » . Un de ses plus vénérables compagnons de captivité, M.

Bibliographic information