Études critiques sur la vie de Colomb avant ses découvertes: les origines de sa famille; les deux Colombo, ses prétendus parents; la vraie date de sa naissance; les études et les premières campagnes qu'il aurait faites, son arrivée en Portugal et le combat naval de 1476; son voyage au Nord; son établissement en Portugal.--Son mariage.--Sa famille portugaise

Front Cover
H. Welter, 1905 - 543 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents


Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 2 - ... régions sereines de l'impartialité. Ce sont les faits, les faits seuls qui démontrent la réalité de l'accusation. Du nouveau ! vous voyez donc qu'il y en a et de très passionnant dans cette affaire. « II n'ya pas d'histoire définitive, a pris soin de nous dire M. Vignaud ; on a vingt fois écrit l'histoire de la Grèce et celle de Rome, non pour y ajouter des faits nouveaux, mais pour montrer que ceux que l'on connaît doivent être vus d'une autre manière, ce qui conduit à des conclusions...
Page 511 - C'est à elle qu'on montre les grands mystères purs et la naissance même du Jour et de la Nuit. Car elle a des yeux pour ne pas voir et des oreilles pour ne pas entendre et une bouche qui est pour ne pas parler.
Page 214 - Ya son diez y siete años que yo vine servir estos Defines. Príncipes con la impresa de las Indias: los ocho fui traido en — disputas , y en fin se dió mi aviso por cosa de burla.
Page 343 - ... feu. Mais comme l'Amiral était excellent nageur, voyant qu'un peu plus de deux lieues le séparaient de la côte, il se saisit d'une rame que le hasard lui présenta et, tantôt nageant, tantôt se reposant sur cet appui, il plut à Dieu, qui le réservait pour de plus grandes choses, de lui donner la force d'arriver à terre, où il parvint si fatigué et si affaibli par le long séjour dans l'eau qu'il mit plusieurs jours à se remettre » (225). Ce récit présenta toujours de grandes difficultés...
Page 516 - Colomb , suivie de sa correspondance , d'éclaircissemens et de pièces curieuses et inédites; traduites de l'italien , de Bossi ; ornée du portrait de Colomb et de plusieurs gravures dessinées par lui-même. Paris, 1824.
Page 299 - ... s'abandonner dans l'ouest, il descendit à la hauteur de l'Afrique pour y prendre les vents d'est, qui devaient, suivant son estime, le mener en Chine. On ne conçoit guère qu'à cette époque, où les connaissances géographiques étaient assez avancées pour connaître à peu près les dimensions du globe , et la distance itinéraire de l'Inde et de la Chine, un homme ait été assez confiant dans l'impossible pour espérer atteindre les côtes orientales de la Chine, après une navigation...
Page 179 - desquelles tortues le ladre se guerit en les mangeant et se oingdant du sang et de la grasse à assaulcer touttes ses viandes et par ainssy au bout de deux ans, ilz se treuvent bien purgez et guaris de leur lèpre
Page 373 - Australe é lontana dall'equinottiale settantatre gradi, e non sessantatre, come alcuni vogliono: ne giace dentro della linea, che include l'Occidente di Tolomeo, ma è molto più occidentale. Et a quest...
Page 179 - Maximilien d'Autriche, qui avait épousé Marie de Bourgogne, fille de Charles le Téméraire, tué à la bataille de Nancy le 5 janvier 1477, et qui continuait la guerre contre la France.

Bibliographic information