Précis de l'histoire ancienne

Front Cover
Louis Colas, 1846 - 548 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 35 - Dieu dit : Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.
Page 36 - Tu mangeras ton pain à la sueur de ton front , jusqu'à ce que tu retournes dans la terre d'où tu as été tiré : car tu es poussière , et tu retourneras en poussière.
Page 147 - Pélasges sacrifiaient autrefois aux dieux toutes les choses qu'on peut leur offrir , comme je l'ai appris à Dodone , et ils leur adressaient des prières ; mais ils ne donnaient alors ni nom ni surnom à aucun d'entre eux , car ils ne les avaient jamais entendu nommer. Ils les appelaient...
Page 34 - et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres. Dieu appela la lumière « jour » et les ténèbres « nuit ». Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour.
Page 266 - ... fut résolu , dans la diète de l'isthme , qu'un corps de troupes , sous la conduite de Léonidas , roi de Sparte , s'emparerait du passage des Thermopyles , situé entre la Thessalie et la Locride...
Page 338 - Alexandre et Antipater, mais non pas subjuguée; et les rois de Macédoine , qui ne pouvaient se résoudre à abandonner leurs prétentions et leurs espérances , s'obstinaient à travailler à l'asservir. La Macédoine était presque entourée de montagnes inaccessibles; les peuples en étaient très-propres à la guerre , courageux, obéissants, industrieux, infatigables; et il fallait bien qu'ils tinssent ces qualités-là du climat...
Page 436 - ... que la volonté des Romains : et, comme cette dernière faction était toujours la plus puissante, on voit bien qu'une pareille liberté n'était qu'un nom. Quelquefois ils se rendaient maîtres d'un pays sous prétexte de succession : ils entrèrent en Asie...
Page 32 - ... événements effroyables. Des êtres vivants sans nombre ont été victimes de ces catastrophes : les uns, habitants de la terre sèche, se sont vus engloutis par des déluges ; les autres, qui peuplaient le sein des eaux, ont été mis à sec avec le fond des mers subitement relevé ; leurs races mêmes ont fini pour jamais, et ne laissent dans le monde que quelques débris à peine reconnaissables pour le naturaliste.
Page 36 - Il dit à la femme : Je multiplierai tes calamités et tes enfantements ; tu enfanteras dans la douleur, tu seras sous la puissance de ton mari , et il te dominera.
Page 33 - ... et, ce qui est bien remarquable, partout l'homme nous parle comme la nature, soit que nous consultions les vraies traditions des peuples, soit que nous examinions leur état moral et politique, et le développement intellectuel qu'ils avaient atteint au moment où commencent leurs monuments authentiques.

Bibliographic information