Jésus-Christ et sa doctrine: Histoire de la naissance de l'église, de son organisation et de ses progrès pendant le premier siècle, Volume 2

Front Cover
A. Guyot et Scribe, 1838

From inside the book

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 422 - In principio erat Verbum, et Verbum erat apud Deum, et Deus erat Verbum. Hoc erat in principio apud Deum. Omnia per ipsum facta sunt; et sine ipso factum est nihil. Quod factum est, in ipso vita erat, et vita erat lux hominum: et lux in tenebris hicet, et tenebrse eam non comprehenderunt.
Page 513 - LE Seigneur a dit à mon Seigneur : Asseyez-vous à ma droite, Jusqu'à ce que je réduise vos ennemis à vous servir de marchepied.
Page 160 - Car, toutes les fois que vous mangerez de ce pain, et que vous boirez de cette coupe, vous annoncerez la mort du Seigneur jusqu'à ce qu'il vienne.
Page 510 - Seigneur, en disant : le Seigneur a dit à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis pour te servir de marchepied? Si donc David l'appelle son Seigneur, comment est-il son fils ? Et personne ne put lui répondre un seul mot; et depuis ce jour-là, personne n'osa plus l'interroger.
Page 421 - Toutes choses ont été faites par elle, et sans elle rien de ce qui a été fait n'a été fait.
Page 9 - Encore donc que les Juifs eussent dans leurs Écritures quelques promesses des félicités éternelles , et que , vers les temps du Messie , où elles devaient être déclarées , ils en parlassent beaucoup davantage, comme il paraît par les livres de la Sagesse et des Machabées ; toutefois cette vérité faisait si peu un dogme...
Page 238 - qui ne demeure pas ferme dans toutes les paro« les de cette loi , et ne les accomplit pas ; et tout » le peuple répond , Amen : Qu'il soit ainsi •*. »• II faut remarquer que Dieu n'avait pas besoin du consentement des hommes pour autoriser sa loi, parce qu'il est leur créateur, qu'il peut les obliger à ce qu'il lui plaît ; et toutefois , pour rendre la chose plus solennelle et plus ferme, il les oblige à la loi par un traité exprès et volontaire.
Page 380 - Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs, des ténèbres d'icibas, contre les esprits du mal dans les lieux célestes.
Page 238 - vous vous obligiez à l'alliance du Seigneur, et « au serment que le Seigneur fait avec vous : et « que vous soyez son peuple , et qu'il soit votre « Dieu. Et je ne fais pas ce traité avec vous seuls , « mais je le fais pour tous , présents et absents '. » Moïse reçoit ce traité au nom de tout le peuple qui lui avait donné son consentement.
Page 165 - Ils ont connu maintenant que tout ce que tu m'as donné vient de toi; — car je leur ai donné les paroles que tu m'as données, et ils les ont reçues...

Bibliographic information