Page images
PDF
EPUB

IMPRIMERIE DE A. GUYOT,

Rue Neuve-des-Petits-Champs, no 37.

ET

SA DOCTRINE.

HISTOIRE DE LA NAISSANCE DE L'ÉGLISE,

DE SON ORGANISATION ET DE SES PROGRES
PENDANT LE PREMIER SIÈCLE ;

[blocks in formation]

A. GUYOT ET SCRIBE, LIBRAIRES-ÉDITEURS,
37, RUR NEUVE-des-petits- CHAMPS.

1838.

NEW YORK

ET

SA DOCTRINE.

CHAPITRE VII.

Développement du nouveau dogme considéré comme le dernier terme du mariage des croyances orientales avec les textes sacrés duifs.- Modifications que la nécessité a.s choses prescrivit bientôt d'y apporter. - Influence de ces modifications sur la politique ultérieure de l'Église.

Il faut être bien pénétré de tous les avantages que l'ordre social doit retirer d'un progrès quelconque vers une solution grande et honorable des diversités religieuses, pour s'en

gager dans des questions aussi ardues, et quelquefois aussi ingrates, que celles qui me sont imposées à chaque instant par mon sujet.

Mais c'est seulement au prix de ces difficultés qu'il est permis de replacer en face les uns des autres les systèmes rivaux, d'entrer dans les secrets de leur institution et de leur apprendre réciproquement à se connaître.

D'ailleurs, telle est la confiance que l'esprit d'observation immédiate et la méthode n'ont jamais cessé de m'inspirer. Sous leurs auspices, je n'ai pas cru impossible de ramener à un état satisfaisant de précision et de clarté tout ce que l'époque de création religieuse et morale à laquelle j'ai consacré cet ouvrage offre de plus complexe au premier abord, de plus étranger à nos habitudes de raisonnement et à nos formes.

Jusqu'ici je n'ai parlé que dans un sens général du monde à venir, de la résurrection personnelle des morts, qui sert de fondement à la doctrine de Jésus et à toutes les circonstances les plus pathétiques de sa vie. Je me suis contenté de signaler cette doctrine comme le dernier terme du mariage qui s'était opéré depuis plusieurs siècles entre les textes

« PreviousContinue »