Page images
PDF
EPUB
[blocks in formation]
[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

INTRODUCTION.

SECTION Ire

NOTIONS GÉNÉRALES SUR LE PÈLERINAGE.

§ 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX.

1. Facilité du Pèlerinage. Depuis la mort de N. S. J.-C., le monde chrétien tout entier a constamment les regards fixés sur Jérusalem et chacun souhaiterait de pouvoir s'agenouiller auprès du tombeau du divin Sauveur. Chaque année, il est vrai, la Terre-Sainte a le privilège d'attirer vers elle de nombreux pèlerins; cependant ce nombre est encore infiniment restreint, relativement au chiffre qu'il atteindrait en réalité, si les nations catholiques étaient suffisamment instruites de la facilité avec laquelle on peut visiter les Saints-Lieux. Aujourd'hui surtout que la vapeur a supprimé les distances, rapproché les rivages et diminué de beaucoup les dépenses et les dangers d'un voyage lointain, les principaux obstacles ont disparu. Si les pèlerins sont encore trop rares de nos jours, c'est le plus souvent parce qu'on s'exagère les longueurs, les difficultés, les embarras, et puisqu'il faut tout dire, les frais d'un pèlerinage à Jérusalem, qu'un grand nombre considère comme le partage exclusif de quelques personnes riches et complètement indépendantes. Afin de faire tomber ces préjugés, s'il est possible, j'ai pris soin de relever, au commencement de ce Guide, les détails intimes de ce pèlerinage, de fournir les renseignements nécessaires à quiconque visite la Crèche et le Calvaire, d'apprendre, en un mot, comment se peut accomplir un voyage en Terre-Ste. 2. Utilité et avantage que procure la visite de la Terre-Ste. Le Pèlerin puisera dans ce pèlerinage une connaissance plus étendue et plus approfondie des Lieux qui

I. P.

1

furent le berceau de notre sainte Religion, et il verra se raviver sa foi et son amour envers N. S. J.-C. A son retour, il aimera à faire part de ce qu'il aura vu et appris sur les Lieux parcourus par Notre Seigneur, sa Très-Ste Mère et les Bienheureux Apôtres. Il se rendra utile à la cause de la Terre-Sainte, encore trop délaissée aujourd'hui, en faisant naître dans le cœur de ceux qui l'écouteront une secrète affection pour ces Lieux bénis et surtout le désir d'entreprendre le plus saint pèlerinage de la terre.

De Marseille

3. Distance de France en Terre-Ste. à Jaffa, il y a 1,756 milles marins, équivalant à 3,252 kilomètres; et de Jaffa à Jérusalem on compte 60 kilom. On passe ordinairement 12 à 14 jours en voyage avant d'arriver à la Ville-Sainte. En chemin de fer on effectue, en trois heures et demie, le trajet de Jaffa à Jérusalem.

4. Durée du Pèlerinage. — Abstraction faite de tout ce qu'il n'est pas possible de prévoir à l'avance, la visite de la Terre-Sainte ne demande que 28 jours, employés soit en voyages ou excursions, soit en visites, soit enfin à se reposer des fatigues de la veille. D'après ce calcul, si on ajoute aux 28 jours que dure le pèlerinage, le nombre des jours de l'aller et du retour, on saura au juste combien devra durer le voyage complet.

5. Dépense du Pèlerinage. La dépense d'un pèlerinage en Terre-Sainte ne peut être indiquée que d'une manière approximative. Pour les Pèlerins qui aimeraient à faire des excursions extraordinaires, les frais de voyage n'ont pour ainsi dire pas de limites. Mais ceux qui ne veulent pas s'écarter des routes indiquées dans ce Guide, c'est-à-dire, des routes habituellement parcourues par les Pèlerins, ceux-là, dis-je, peuvent facilement faire leur budjet en consultant d'une part le tarif des Paquebots que je donne plus loin, et en calculant d'autre part les frais selon la première ou la seconde manière de voyager, que j'indique en parlant du Drogman.

6. Société pour le Pèlerinage. 1° PEUT-ON VOYAGER SEUL EN TERRE-STE? Pendant le jour, le pays est assez tranquille pour permettre à un pèlerin, en compagnie de son drogman, de circuler librement par les chemins ordinairement fréquentés. Quant à la nuit, je dois prévenir les voyageurs que les chemins sont quelquefois peu sûrs, à cause des Bédouins et des voleurs.

« PreviousContinue »