Page images
PDF
EPUB

3me ROUTE

par l'Italie jusqu'à Brindisi, Alexandrie d'Egypte et Port-Saïd.

[ocr errors]

I. AVANTAGE. C'est le chemin le moins fatigant pour les personnes qui craignent la mer, parce que la traversée est bien moins longue; mais les frais sont plus grands que par Marseille. 2. MOYENS DE TRANSPORT. Cette route a deux moyens de Transport: 1° les Paquebots italiens, 2° les Paquebots anglais qui arrivent à Alexandrie, après 48 heures de traversée. D’Alexandrie on se rend en 2 jours à Jaffa, par le paquebot français ou autrichien, après avoir relâché quelques heures à Port-Saïd.

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

IV. Manière de voyager en

Terre-Sainte.

Ce titre comprend trois points: 1° les renseignements généraux; 2° les arrangements à prendre; 3° divers détails sur le voyage.

N. 1. Renseignements Généraux.

1. Communications.― MARITIMES. Le service, qui dessert le plus régulièrement les côtes de Syrie, est celui des Messageries françaises. Chaque quinzaine, deux paquebots longent la côte en touchant toutes les échelles, l'un venant directement de Marseille par Alexandrie d'Egypte, et remontant vers Smyrne; l'autre venant de Marseille, par Messine, Smyrne et redescendant vers l'Egypte. Les paquebots du Lloyd desservent aussi la côte de Syrie jusqu'à Alexandrie, venant de Constantinople. Il en est de même du Khédivieh qui fait chaque semaine le service entre Alexandrie et Mersina. C'est par ces voies que doivent être adressées toutes les correspondances.

POSTALES. Elles existent dans toutes les villes principales, Il est prudent de déposer soi-même, ou de faire déposer ses lettres par une personne très sûre.

TÉLÉGRAPHIQUES. Le télégraphe existe dans toutes les principales villes de la Palestine et communique avec toutes les villes de l'univers.

2. Douane. La douane existe et fonctionne régulièrement dans les villes du littoral de la Méditerranée; mais à l'intérieur, les formalités en sont presque nulles. Le tarif de l'exportation des marchandises est de 1%.

3. Logement. On loge dans les couvents, dans les hôtels et sous les tentes. On peut aussi loger dans des maisons particulières et dans les Khans (Caravansérails). Dans ces deux derniers gîtes, on ne saurait se garantir de certains insectes,

Couvents Franciscains

qui donnent une hospitalité gratuite aux pèlerins.

Couvent de Jaffa.

Couvent de Ramleh.

Casa-Nova à Jérusalem.

Couvent de S. Jean (in montana).

Couvent de Bethleem.

Couvent de Nazareth.

Hospice d'Emmaüs.

Hospice du Mont Thabor.
Hospice de Tibériade.

Nota. Dans ces deux derniers
Hospices on accueille principale-
ment les pèlerins pauvres.
-A Ti-

bériade, on recevra aussi les femmes, quand on aura un local séparé.

N. 2. Arrangements de voyage.

Les arrangements du voyage comprennent trois différents accords que le pèlerin devra faire, avant de commencer à se

I. P.

2

mettre en route. Ce sont: 1° les conventions du voyage; 2o les escortes; 3° les moyens de transport.

1. Conventions du voyage.

1. EN GÉNÉRAL.- La meilleure manière de voyager en Orient est de faire prix avec un seul homme qui serve tout à la fois d'interprète et de guide et se charge de tout fournir: équipements de voyage, monture, nourriture et logement pour un prix convenu d'avance, soit pour le voyage tout entier, soit par jour et par personne, selon le traitement plus ou moins confortable qu'on demande. Les voyageurs qui, pour faire le trajet de Jaffa à Jérusalem, se servent du chemin de fer ou de la voiture, peuvent très bien se passer d'un drogman; quant à ceux qui font ce trajet à cheval, un drogman leur sera très utile. Il ne sera donc pas déplacé de parler séparément du drogman et des accords à faire avec lui.

II. SPÉCIFICATION DES PARTIES PRINCIPALES DE CES CONVENTIONS. La première comprend les accords à faire avec le drogman.

[ocr errors]

DROGMAN.

Définition. C'est un homme qui connaît parfaitement le pays, ses usages et ses particularités diverses. Il parle plusieurs langues et sert d'interprète, de guide et de fournisseur. Devoir. Le devoir du Drogman est de pourvoir à tout le nécessaire pour la nourriture, les stations, le logement des voyageurs. Il doit avoir en sa propriété, non seulement un équipement de voyage complet, mais encore tout ce dont on a besoin dans les excursions, puisqu'on n'y rencontre pas toujours des hôtels garnis ou des auberges comme en Europe.

1. Tableau de l'équipement de voyage que le Drogman doit fournir aux voyageurs.

1o Les hommes
nécessaires
pour le
voyage.

1. Cuisinier.

2. Les Moukres en nombre suffisant.

1. Tentes à parasol selon le nombre des Pèlerins.

2. Cantine.

3. Batterie de cuisine et vaisselle proportionnée au nombre des voyageurs.

Le Drog- 2 Le Matériel 4. Linge de table et de toilette. 5. Lits de fer et matelas.

man doit

fournir:

ci-énoncé :

3° Les Montures.

6. Oreillers, traversins, couvertures
draps de lit.

et

7. Tables, chaises ou sièges pliants.
8. Tapis à étendre par terre dans les tentes
et au lieu des repas.

9. Enfin tout ce dont les pèlerins peuvent
avoir besoin durant le voyage.

1. Nombre suffisant de chevaux de selle. 2. Bêtes de somme en assez grand nombre pour le transport du matériel et des bagages.

2. DOUBLE MANIÈRE DE TRAITER LES VOYAGEURS. 1re Manière. Le Drogman doit fournir aux voyageurs des tentes, des lits, des matelas, des couvertures, le service de table, la cuisine, le cuisinier, les montures et les animaux de charge, selon le besoin. A chaque étape ou lieu de repos, il doit servir un repas composé d'un nombre convenu de mets dont deux seront fraîchement préparés, du café, des fruits, etc. etc.

2o Manière. D'après cette manière, le Drogman doit fournir seulement les chevaux et les bêtes de charge; mais ni tentes, ni lits, ni cuisine, ni cuisinier. On convient cependant avec lui qu'à chaque étape il procurera des mets arabes, froids ou chauds, préparés selon l'opportunité du temps et la facilité des lieux. On passera la nuit dans les couvents, ou dans les hôtels s'il y en a; sinon, dans les Khan (Caravansérail), ou dans des maisons arabes.

Tableau des Prix approximatifs pour les principaux voyages en Terre-Sainte.

(A consulter avant l'accord avec le Drogman)

[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small]

Observations. Pour ces prix, le Drogman s'engage à payer tous les frais de voyage prévus ou imprévus: excepté 1° le vin, qu'il vaudra mieux acheter soi-même à son goût, soit à Jérusalem, soit à Bethléem; 2° les escortes extraordinaires (point ou rarement nécessaires); 3° les gardes des tentes en certaines localités, principalement à Naplouse et à Djénîne; et 4° le bakchiche extraordinaire qu'exigent parfois les Samaritains de Naplouse pour faire voir le Pentateuque (Manuscrit).

« PreviousContinue »