Page images
PDF
EPUB

elle commence: Gratias agamus omnium bonorum largitori (1). C'est alors que les Franciscains construisirent au Cénacle la petite église actuelle avec des matériaux provenant des églises précédentes, comme on peut s'en apercevoir aux chapiteaux et aux colonnes qui sont tous de différents modules. En 1355, une riche dame de Florence, nommée Sophie de Archangelis, femme de Philippe de Archangelis, voulant pourvoir aux besoins des Pèlerins et des malades, acheta le terrain qui environnait le couvent, et y fit construire un grand établissement, qu'Innocent IV mit sous la juridiction des Pères Franciscains. Le nombre des pèlerins augmentant chaque année, le pape Urbain VI, en 1365, permit que dix religieuses, sous le nom de sœurs de Ste Marthe et de sœurs de Ste Claire, s'établissent dans l'hospice du mont Sion. Les établissements franciscains, situés en dehors des murs de la Ville-Sainte, eurent beaucoup à souffrir des incursions des Bédouins. Les indigènes eux-mèmes employèrent tous les moyens pour expulser les chrétiens du Cénacle, surtout depuis le jour où ils comprirent qu'une des salles basses renfermait le tombeau de David. Dès 1548, sous le spécieux prétexte d'honorer par eux-mêmes et à leur manière la sépulture du Roi-Prophète, des derviches ou santons parvinrent à en usurper la garde. Une fois entrés, ils s'y établirent si bien, qu'en 1551 (2) ils chassérent définitivement les Franciscains. C'est alors que l'église du Cénacle fut immédiatement convertie en mosquée, avec le nom qu'elle porte encore aujourd'hui de Nabi-Daoud (prophète David).

II. Etat actuel.

Depuis que le Cénacle est au pouvoir des Musulmans, nous n'avons plus le droit d'y célébrer les Sts Offices, et pourtant ce sont les Pères Franciscains qui en ont bâti l'Eglise, vers 1342.. Cette église, devenue mosquée en 1551, occupe l'emplacement de l'église primitive aux dimensions excessivement restreintes. Elle comprend un étage et un rez-de-chaussée.

(1) Calahorra p. 183. Voir aussi le tableau synoptique de l'hist. de tout l'Ordre Séraphique par le R. P. Léon Patrem, p. 11.

(2) Histoire chronologique par le P. Calahorra. 1. V, cap. XV, p. 395. 397. Cet ordre fut donné en 1549 par Soliman II, dit le Magnifique, et exécuté en l'année 1551, époque où la Terre-Sainte était gouvernée par le T. R. P. Paul Marino.

Renseignement.

III. Visite.

Bien qu'en général il ne soit pas per

mis aux chrétiens de tout visiter, je dirai cependant ce que positif du Cénacle, en commençant par

nous savons de plus

la partie supérieure.

Cour intérieure.

lavement des pieds.

Indications.

[ocr errors]

SOMMAIRE.

Salle de l'institution de la St.-Eucharis

[ocr errors]

tie. Salle du Cénotaphe supérieur de David. Salle du Salle du Cénotaphe inférieur de David. Une fois entré par la porte déjà indiquée à la p. 306, il faut avancer (de 10 à 12 mèt) jusqu'à ce qu'on remarque, à gauche, un escalier de 20 marches qui donne en haut sur une toute petite place où, du côté du Nord, s'ouvre une simple porte donnant sur l'

Etage (accessible aux visiteurs). Cet étage se divise en deux parties: la première est le Cénacle ou Salle de l'Institution de la Ste Eucharistie; et la seconde, la Salle du Cénotaphe de David. Je vais parler séparément de chacune d'elles,

CÉNACLE OU SALLE DE L'INSTITUTION DE LA STE EUCHARISTIE.

I. Historique.

C'est dans ce Lieu à jamais sacré, que Notre-Seigneur J.-C. fit l'admirable discours, par lequel Il prépara les Apôtres à devenir ses Prêtres de la loi nouvelle et les Pasteurs de l'univers. C'est ici que fut dressé le Premier Autel de la nouvelle alliance, où s'offrit le grand Sacrifice Eucharistique, dont N.-S. J.-C. était à la fois et le Prêtre Divin et la Divine Victime. C'est à ce même autel que l'Humanité a été admise, pour la première fois, à la manducation de l'Agneau qui allait être immolé sur la Croix.

EVANGILE SELON S. LUC, CH. XXII.

1. Or la fête des azymes, appelée la Pâque, était proche.

2. Et les Princes des prêtres et les Scribes cherchaient le moyen de faire mourir Jésus; mais ils appréhendaient le peuple.

3. Or Satan entra dans Judas, surnommé Iscariote, l'un des douze. 4. Judas s'en alla conférer avec les princes des prêtres et les officiers (du temple), sur les moyens de le leur livrer.

5. Ils en furent fort aises et convinrent de lui donner une somme d'argent. 6. Judas s'engagea donc, et il cherchait l'occasion favorable de le leur livrer à l'insu du peuple.

7. Or arriva le jour des azymes auquel il fallait immoler la Pâque.

8. Jésus envoya Pierre et Jean en leur disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.

9. Ils lui dirent: Où voulez-vous que nous la préparions?

10. 11 leur répondit: En entrant dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d'eau; suivez-le dans la maison où il entrera;

11. Et vous direz au père de famille de cette maison: Le maître vous envoie dire: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples? 12. Et il vous montrera une chambre haute toute meublée; préparez-nousy ce qu'il faut.

13. S'en étant allés, ils trouvèrent tout comme Jésus le leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.

14. Et quand l'heure fut venue, il se mit à table, et les douze apôtres avec lui.

15. Et il leur dit: J'ai désiré d'un grand désir de manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir.

16. Car je vous le dis, je ne la mangerai plus désormais, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.

17. Et ayant pris le calice, il rendit grâces et dit: Prenez, et partagez entre vous;

18. Car, je vous le dis, je ne boirai plus du fruit de la vigne, jusqu'à ce que le royaume de Dieu vienne.

19. Et ayant pris du pain, il rendit grâces, le rompit, et le leur donna disant: Ceci est mon corps qui est donné pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

20. Il donna de la même manière le calice, après qu'il eut soupé, disant: Ce calice est la nouvelle alliance en mon sang qui sera répandu pour

vous....

N.-S. apparut deux fois à ses disciples dans cette Salle du Cénacle d'abord, au soir de sa Résurrection; puis, huit jours après, quand il confirma à ses Apôtres le pouvoir de remettre les péchés: c'est durant cette même apparition qu'il fit toucher du doigt à l'incrédule Thomas les plaies glorieuses de sa douloureuse Passion.

...

EVANGILE SELON S. JEAN, CH. XX.

19. Sur le soir de ce même jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où les disciples se trouvaient assemblés étant fermées

dans la crainte des juifs, Jésus vint et se tint au milieu d'eux et leur dit:

La paix soit avec vous!

20. Et, lorsqu'il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples se réjouirent donc à la vue du Seigneur.

21. Et il leur dit de nouveau: La paix soit avec vons! comme mon Père m'a envoyé, ainsi moi je vous envoie.

22. Lorsqu'il eut dit ces mots, il souffla sur eux et leur dit: recevez l'Esprit-Saint.

23. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus.

24. Or Thomas, appelé Didyme, un des douze, n'était pas avec eux quand vint Jésus.

25. Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur répondit: Si je ne vois dans ses mains le trou des clous, et si je n'enfonce mon doigt à la place des clous, et que je ne mette ma main dans son côté, je ne croirai point.

26. Et huit jours après, ses disciples étant encore enfermés, et Thomas avec eux, Jésus vint, les portes fermées, et il se tint au milieu d'eux et leur dit: La paix soit avec vous!

27. Puis il dit à Thomas: Mets ton doigt là; vois mes mains; approche ta main, mets-la dans mon côté, et ne sois plus incrédule, mais fidèle. 28. Thomas répondit et lui dit: Mon Seigneur et mon Dieu!

29. Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, Thomas, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont point vu et qui ont cru!

30. Jésus a fait encore en présence de ses disciples beaucoup d'autres miracles qui ne sont pas écrits dans ce livre.

31. Mais ceux-ci ont été écrits afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et afin que, croyant, vous ayez la vie en son nom. C'est dans cette même Salle que s'opéra la descente du Saint-Esprit.

ACTES DES APÔTRES, CH. II.

1. Quand les jours de la Pentecôte furent accomplis, ils étaient tous ensemble dans le même lieu.

2. Et il se fit soudain un bruit venant du ciel semblable à celui d'un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils demeuraient.

3. Alors leur apparurent comme des langues de feu qni se partagèrent; et le feu se reposa sur chacun d'eux.

4. Et ils furent tous remplis de l'Esprit-Saint, et ils commencèrent à parler diverses langues, selon que l'Esprit-Saint leur donnait de parler....

C'est aussi dans cette Salle que S. Pierre adressa la parole aux autres Apôtres pour remplacer Judas.

[ocr errors]

ACTES DES APÔTRES, CH. I.

13. Et lorsqu'ils furent entrés, ils montérent dans le Cénacle où demeuraient Pierre et Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, et Simon le zélé, et Jude, frère de Jacques.

14. Tous persévéraient unanimement dans la prière, avec les femmes, et avec Marie, mère de Jésus, et avec ses frères.

15. En ces jours-là, Pierre se levant au milieu des frères (or le nombre des hommes réunis était d'environ cent-vingt), dit:

16. Mes frères, il faut que s'accomplisse ce qu'a écrit et prédit l'EspritSaint par la bouche de David, touchant Judas qui a été le guide de ceux qui ont pris Jésus;

17. Qui était compté parmi nous, et avait reçu sa part au même ministère.

18. Et il a acquis un champ avec le salaire de l'iniquité, et s'étant pendu, il a crevé par le milieu, et toutes ses entrailles se sont répandues.

19. Et cela a été conuu de tous les habitants de Jérusalem, en sorte que ce champ a été appelé en leur langue, Haceldama, c'est-à-dire, champ du sang.

20. Car il est écrit au livre des Psaumes: Que sa demeure devienne déserte, et qu'il n'y ait personne qui l'habite, et qu'un autre prenne sa place dans l'épiscopat.

21. Il faut donc que de ceux, qui se sont unis à nous pendant tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu parmi nous,

22. A commencer du baptême de Jean jusqu'au jour où il a été enlevé d'au milieu de nous, il y en ait un qui devienne témoin avec nous de sa Résurrection.

23. Et ils en présentèrent deux: Joseph, qui s'appelait Barsabas, surnommé le Juste, et Matthias.

24. Et, priant, ils dirent: Vous, Seigneur, qui connaissez les cœurs de tous, montrez lequel de ces deux vous avez choisi.

25. Afin de prendre place dans ce ministère et cet apostolat, dont Judas est déchu pour s'en aller en son lieu.

26. Et ils les tirèrent au sort, et le sort tomba sur Matthias, et il fut associé aux onze apôtres.

C'est en ce même Lieu, selon la tradition des anciens, que fut institué le sacrement de Confirmation; que S. Jacques-leMineur fut consacré Evêque de Jérusalem, et que S. Etienne et six autres furent faits Diacres (Actes des Apôtres CH. VI).

II. Description.

Aujourd'hui, la Salle du Cénacle, mesurant 14 mèt. de long sur 9 de large, est en style gothique bien caractérisé du XIVe

« PreviousContinue »