Doctrine de saint Augustin sur la liberté et la providence

Front Cover
Joubert, 1843 - 254 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 26 - ... 10. Car quiconque, ayant gardé toute la loi, la viole en un seul point, est coupable, comme l'ayant toute violée.
Page 34 - Parce qu'ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs vains raisonnements, et leur cœur insensé a été rempli de ténèbres.
Page 65 - De plus, je fis voir quelles étaient les lois de la nature ; et, sans appuyer mes raisons sur aucun autre principe que sur les perfections infinies de Dieu, je tâchai à démontrer toutes celles dont on eût pu avoir quelque doute...
Page 142 - Car le propre de Dieu c'est de vouloir, et en voulant de faire dans chaque chose et dans chaque acte ce que cette chose et cet acte sera et doit être. Et comme il ne répugne pas à notre choix et à notre détermination de se faire par notre volonté, puisqu'au contraire telle est sa nature, il ne lui répugne...
Page 32 - ... parce qu'ayant connu Dieu , » ils ne l'ont point glorifié comme Dieu et ne lui ont » point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans » leurs vains raisonnements , et leur cœur insensé a » été rempli de ténèbres. Ils sont devenus fous en » s'attribuant le nom de sages ; et ils ont transféré » l'honneur, qui n'est dû qu'au Dieu incorruptible, » à l'image d'un homme corruptible et jusqu'à de » vils animaux. C'est pourquoi ils se sont déshono...
Page 143 - Et, disent ces théologiens, il ne faut point chercher d'autres moyens que celui-là, pour concilier notre liberté avec les décrets de Dieu. Car, comme la volonté de Dieu n'a besoin que d'elle-même pour accomplir tout ce qu'elle ordonne , il n'est pas besoin de rien mettre entre elle et son effet. Elle l'atteint immédiatement, et dans son fonds, et dans toutes les qualités qui lui conviennent.
Page 32 - Dieu , sa puissance même éternelle et sa divinité; en sorte qu'ils sont sans excuse, puisque, ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu et ne lui ont point rendu grâces : mais ils se sont perdus dans la vanité de leur raisonnement, et leur esprit insensé a été obscurci; en se disant sages, ils sont devenus fous'.
Page 14 - Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs.
Page 32 - Être par la considération de notre propre existence et des parties sensibles de l'univers, que je ne pense pas qu'un homme sage puisse y résister ; car il n'ya point , à ce que je crois, de vérité plus certaine et plus évidente que celle-ci , que les perfections invisibles de Dieu , sa puissance éternelle et sa divinité , sont devenues visibles depuis la création du monde , par la connaissance que nous en donnent ses ouvrages...

Bibliographic information