La Politique de Bossuet

Front Cover
Didier et cie., 1867 - 305 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 25 - ... pourvu que je ne parle en mes écrits ni de l'autorité, ni du culte, ni de la politique, ni de la morale, ni des gens en place, ni des corps en crédit, ni de 15 l'Opéra, ni des autres spectacles, ni de personne qui tienne à quelque chose, je puis tout imprimer librement, sous l'inspection de deux ou trois censeurs.
Page 206 - Quant aux personnes qui devaient seconder mon travail, je résolus sur toutes choses de ne point prendre de premier ministre ; et si vous m'en croyez, mon fils, et tous vos successeurs après vous, le nom en sera pour jamais aboli en France : rien n'étant plus indigne que de voir d'un côté toute la fonction, et de l'autre le seul titre de roi.
Page 138 - donné des rois aux hommes, a voulu qu'on les respectât comme « ses lieutenants, se réservant à lui seul le droit d'examiner « leur conduite. Sa volonté est que quiconque est né sujet,
Page 187 - C'est pourquoi Dieu prend en sa protection tous les gouvernements légitimes, en quelque forme qu'ils soient établis : qui entreprend de les renverser n'est pas seulement ennemi public, mais encore ennemi de Dieu
Page 19 - Vous devez donc être persuadé que les rois sont seigneurs absolus et ont naturellement la disposition pleine et libre de tous les biens qui sont possédés, aussi bien par les gens d'église que par les séculiers, pour en user en tout temps comme de sages économes, c'est-à-dire suivant le besoin général de leur État.
Page 198 - La puissance de Dieu se fait sentir en un instant de l'extrémité du monde à l'autre ; la puissance royale agit» en même temps dans tout le royaume. Elle tient tout le royaume en état, comme Dieu y tient tout le monde. Que...
Page 47 - Monseigneur le dauphin est si grand , qu'il ne peut pas être longtemps sous notre conduite . Il ya bien à souffrir avec un esprit si inappliqué. On n'a nulle consolation sensible , et on marche . comme dit saint Paul , en espérance contre l'espérance.
Page 158 - ... temps tout contester ; où tous sont en garde, et par conséquent en guerre continuelle contre tous; où la raison ne peut rien parce que chacun appelle raison la passion qui le transporte...
Page 210 - Ceux qui ne veulent pas souffrir que le prince use de rigueur en matière de religion, parce que la religion doit être libre, sont dans une erreur impie.
Page 289 - Aussi en était-il aimé jusqu'à la passion ; et dans le temps de sa mort on vit par tout le royaume et dans toutes les familles, je ne dis pas l'étonnement, l'horreur et l'indignation que...

Bibliographic information