Mémoire des évêques françois résidens à Londres, qui n'ont pas donné leur démission

Front Cover
Prosper et Cie, 1802 - 163 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 3 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 25 - Accipite Spiritum sanctum: quorum remiseritis peccata, remittuntur eis; et quorum retinueritis, retenta sunt.
Page 26 - Pater meus, qui in coelis est: et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam : et tibi dabo claves regni coelorum : et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in coelis : et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in coelis.
Page 54 - Louis), à persévérer dans ces maximes, et à publier une Pragmatique pour maintenir dans son royaume « le droit commun et la puissance des ordinaires, selon les conciles généraux et les institutions des saints Pères ». Ne demandez plus ce que c'est que les libertés de l'Église gallicane.
Page 47 - et l'ont dit lors même qu'ils agissoient par leur autorité ordinaire et subordonnée ; parce que tout a été mis premièrement dans saint Pierre , et que la correspondance est telle dans tout le corps de l'Eglise, que ce que fait chaque évêque , selon la règle et dans l'esprit de l'unité catholique, toute l'Eglise , tout l'épiscopat, et le chef de l'épiscopat le fait avec lui.
Page 53 - Louis; nous n'en voulons jamais connaître d'autres. Nous mettons notre liberté à être sujets aux canons, et plût à Dieu que l'exécution en fût aussi effective dans la pratique, que cette profession est magnifique dans nos livres. Quoi qu'il en soit, c'est notre loi; nous faisons consister notre liberté à marcher, autant qu'il se peut, « dans le droit commun » qui est le principe, ou plutôt le fond de tout...
Page 71 - ... les décrets ne sont pas des lois dans l'ordre de la religion. Si la démission est libre, le refus doit l'être, et ne peut pas être un crime. Il est une liberté qui manque aux évêques : ce n'est pas celle de refuser leur démission; c'est celle de la donner, sans l'autorisation de l'Eglise.
Page 54 - Dieu que l'exécution en fût aussi effective dans la pratique, que cette profession est magnifique dans nos livres. Quoi qu'il en soit, c'est notre loi; nous faisons consister notre liberté à marcher, autant qu'il se peut, « dans le droit commun » qui est le principe, ou plutôt le fond de tout le bon ordre de...
Page 107 - La conduite des évêques peut être assujettie à des mouvemens de zèle et de charité, qui n'ont point une règle fixe et déterminée;, et ceux qui, réclamant la liberté de leur ministère, conservent leurs fonctions, ne peuvent pas être condamnés par l'exemple de ceux qui donneroient une démission libre et volontaire.
Page 27 - Sancti : docentes eos servare omnia quœcumque mandavi vobis. Et ecce ego vobiscum sum omnibus diebus, usque ad consummationem...

Bibliographic information