La Confrérie du Saint Suaire et de la Croix pour la sépulture des pauvres à l'hôpital Saint-Jacques de Besançon

Front Cover
P. Jacquin, 1886 - 97 pages
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - De profundis clamavi ad te, Domine : Domine, exaudi vocem meam. Fiant aures tuae intendentes in vocem deprecationis meae. Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit? Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine. Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.
Page 82 - Dieu, Créateur et Rédempteur de tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et de vos servantes la rémission de tous leurs péchés, afin qu'elles obtiennent, par les humbles prières de votre Eglise, le pardon qu'elles ont toujours attendu de votre miséricorde.
Page 82 - Si iniquitates observaveris, Domine: * Domine, quis sustinebit ? Quia apud te propitiatio est : * et propter legem tuam sustinui te, Domine. Sustinuit anima mea in verbo ejus : * speravit anima mea in Domino.
Page 87 - dévorans m'ont environné ; le conseil des » médians m'a assiégé ; ils ont percé mes » mains et mes pieds. Ils ont compté tous mes » os ; ils m'ont regardé , ils m'ont considéré
Page 82 - Du fond de l'abîme j'ai crié vers vous, Seigneur; Seigneur, écoutez ma voix. Que vos oreilles soient attentives à la voix de ma prière.
Page 87 - En ego, o bone et dulcissime Jesu, ante conspectum tuum genibus me provolvo, ac maximo animi ardore te oro atque obtestor, ut meum in cor vividos Fidei, Spei et...
Page 82 - Quia apud te propitiatio est : et propter legem tuam sustinui te, Domine. Sustinuit anima mea in verbo ejus : speravit anima mea in Domino. A custodia matutina usque ad noctem : speret Israël in Domino.
Page 1 - ... deux églises métropolitaines, Saint-Etienne sur le mont Cœlius et Saint-Jean l'Evangéliste. Ces deux églises se disputèrent longtemps la prééminence. Ce fut le pape Calixte II, natif de Quingey, qui termina la querelle et qui adjugea la maternité à l'église Saint-Jean: « ordonnant, dit-il, qu'au temps à venir, dans le diocèse de Besançon, la seule église de SaintJean possède la dignité du siège épiscopal, comme elle l'a possédée dans les temps anciens. » Cette bulle est...
Page 53 - Ce que cette femme vient de faire pour moi est une bonne œuvre ! Je vous le dis en vérité, partout où sera prêché cet Evangile, qui doit l'être dans tout le monde, partout on racontera, à la louange de cette femme, ce qu'elle vient de faire à mon égard W.

Bibliographic information