Page images
PDF
EPUB

10.31.

de cœur avec édification les louanges du Seigneur. d 1. Cori d 17. Quoy que vous faffiés, ou en parlant, ou en agiffant, faites tout au nom du Seigneur JESUS-CHRIST, rendant graces par lui à Dieu le Pere. e 18. Femmes, foyés foûmifes à vos maris, comme il est bien raifonnable, en ce qui eft felon le Seigneur.

e Eph.s.

22.

1. Pier. 3. I.

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

19. Maris, aimés vos femmes, & ne les traités point avec aigreur avec rudeffe. ƒ 20. Enfans obéïf. fés en tout à vos peres & à vos meres; car cela eft agréable au Seigneur.

[ocr errors]

obéiffés en tout à ceux qui font vos maîtres felon la chair, ne les fervant pas feulement lorfqu'ils ont l'œil fut vous comme fi vous ne penfiés qu'à plaire aux hommes mais avec fimplicité de cœur & crainte de Dieu.

23. Faites de bon cœur tout ce que vous ferés, comme le faifant pour le Seigneur, & non pour les hom

mes,

fe;

24. fçachant que vous recevrés du Seigneur l'héritage du Ciel pour recompencar c'eft le Seigneur Jefus - CHRIST que vous fervés. 25. Mais celui, qui agit injuftement cevra la peine de fon injuftice : & Dieu n'a point d'égard à la con

re

21. Peres n'irrités point vos enfans de peur qu'ils ne tombent dans l'abatement. b 22. Serviteurs, dition des perfonnes

V. 18. Lettr. Noftre-Seigneur.

V. 24. v. 1. Servez le Seigneur Insus
CHRIST.

2

CHAPITRE IV.

Il demande part à leurs prieres. Il veut qu'ils ufent de précaution parmi les infideles. Tychique leur apprendra ce qui le regarde. Il falue diverfes perfonnes. Il veut que cette Epitre foit lue à Laodicée. Il avertit Archippe de faire fa charge.

[ocr errors]

V

Ous maîtres rendés à vos ferviteurs ce que l'équité & la justice demandent de vous, fçachant que vous avés auffi bien qu'eux un maitre qui eft dans le Ciel. aer

2. Perfévérés & veil

lés dans la prière, en l'accompagnant d'ac tions de graces. 3. Pries auffi pour nous, afin que Dieu nous ouvre une entrée Pour précher la parole, & pour annoncer le Myftére de FefusCHRIST, pour lequel jefuis dans les liens 4.& que je le découvre aux hommes en la maniére que je le dois

[blocks in formation]

accompagné d'unea Rom.2.

Luc. 18.1.

uceur édifiante, foit. affaifonné du fel de la Tbef. difcretion; en fortes. 17. que vous fçachiésEph.5.19. comment vous devez 2.Thef. 3. L "Col.4.3. répondre à chaque per Eph.5.15. fonner

7. Mon cher frere Tychique fidéle Miniltre du Seigneut, & mon compagnon dans le fervice que je luy rends, vous apprendra tout ce qui regarde l'érat où je fuis

4.6. Leter. Aver graces

2. Tim. 4.11.

8. Et je vous l'ay envoyé afin qu'il apprenne l'étar où vous êtes & qu'il confole

[ocr errors]

Vos cœurs.

pour vous dans fes
prieres, afin que vous
demeuriez fermes
parfaits, & que vous
accompliffiez pleine-
ment tout ce que Dieu
demande de vous ;
13. car je puis bien
lui rendre ce témoi
gnage qu'il a
grand zele pour vous,
& pour ceux de Lao-
dicée & d'Hierapolis.

9. J'envoye auffi O-
nefime mon cher &
fidelle frere, qui eft
de vôtre païs. Vous
fçaurez par eux tout ce
qui fe paffe ici.
10. Ariftarque, qui
eft captif avec moy,
vous faluë, & Marc,
coufin de Barnabé, fur
le fujet duquel on vous
a écrit: S'il vient chez

[ocr errors]

Vous recevez-
z-le bien.
11. Jesus auffi, ap-
pellé le jufte, vous fa-
lue. Ils font du nom-
bre des fidelles circon-
cis. Ce font les feuls
qui travaillent main
tenant avec moy, pour
avancer le Royaume
de Dieu, & qui ont
été ma confolation.`
12. Epaphras qui eft
de vôtre Ville
faluë: c'eft uu fervi-
teur de Jesus-CHRIST,
qui combat fans ceffe

Vous

[ocr errors]

un

b14. Luc Médecin nôtre cher frere & Demas vous falüent.

15. Salüez de ma part nos freres de Laodicée & Nymphas, & l'Eglife, qui eft dans fa mailon.

16. Et lorfque cette Lettre aura été lûë parmi vous , ayez foin qu'elle foit lie auffi dans l'Eglife de Laodicée, & qu'on vous life de même celle des Laodicéens.

17. Dites à Archip pe ce mot de ma part Confiderez bien le Mi niftére que vous avez

[ocr errors]

V.11. Lettr Dela Circoncifion.

[ocr errors]

. 12. Autr. Remplis en toutes chofes de la volonté de Dieu.

reçû du Seigneur, afin d'en remplir tous les devoirs.

18. * Je vous faluë

icy de ma propre main,

moy Paul. Souvenésvous de mes liens. La grace foit avec vous. Amen.

V. 18. Autr. Voici la falutation que j'ajoute icy mey Paul, de ma propre main : Souvenezvous, Loc.

1. EPISTRE

DE

SAINT PAUL

AUX

THESSALONICIENS.

T

HESSALONIQUE étoit la Métropolitaine de la Macedoine. Saint Paul, aprés avoir été quelque tems à Philippes, où il avoit beaucoup fouffert, y vint précher l'Evangile, y convertit à la foy un grand nombre de perfonnes. Il voulut depuis y retourner, mais n'ayant pû, il y envoya Timothée, pour confirmer ce peuple dans la foy qu'il avoit embraffée avec ardeur. Timothée donc les ayant inftruits & confolez de nouveau, & étant retourné vers S. Paul, qui étoit alors à Corinthe, Apôtre leur écrit de ce lieu vers l'an de JesusCHRIST 2. 19. ans aprés fa Paffion. Il leur témoigne dans toute fa Lettre une tendreffe ad mirable, une estime toute particuliére de la

+ 6. Di.. aprés les Rois,

ferveur de leur foy. Il leur parle de la maniére..
toute pure toute défintereffée, dont il leur
avoit préché l'Evangile. Il leur apprend à
pleurer les morts chrétiennement, il leur
donne, principalement dans le cinquième cha-
pitre, plufieurs excellens avis en peu de parcles :
S. Chryfoftome croit que cet Epître de S. Paul a
été écrite avant toutes les autres.

CHAPITRE PREMIER.

Saint Paul love les Theffaloniciens d'avoir perfeveré dans la foy. Ils ont imité par leur ·· patience l'Apôtre & le Seigneur. Leur exemple a fervi aux autres païs. Ils ont fait connoître de toutes parts la force de la prédica

I.

tion de Saint Paul.

[ocr errors]

Aul, Silvain, & de vôtre føy, les tra
Timothée,à l'E. vaux de vôtre charité,
& la fermété de l'ef-
perance que vous avez
en Nôtre - Seigneur,
JESUS-CHRIST,

glife de Theffalonique,
qui eft en Dieu le Pere,
& en Jesus CHRIST.
Notre-Seigneur Que
la grace & la paix, vous
foient donnée.
2. Nous rendons
fans ceffe graces à
Dieu pour vous tous,
nous fouvenant conti-
nuellement de vous
dans nos prieres:
-3 & nous reprefen
tant dans l'efprit de
vant Dieu, qui eft no-
tre Pere, les euvres

4. car nous fçavons, mes freres cheris de Dicu, quelle a été vôtre élection;

5. la prédication, que nous vous avons faite de l'Evangile, n'ayant pas été feulemenr en paroles, mais ayant été. accompa gnée de mitacles, de la vertu du S, Efprit

« PreviousContinue »