Page images
PDF
EPUB

oppofé à l'execution du prétendu arrêt donné à la A N. 1569. poursuite dudit fyndic, au confeil privé du roi, & à la publication, & regiftre que l'on voudroit faire d'icelui prétendu arrêt en ladite faculté, le sommant de lui communiquer les conclufions, & déliberations de ladite faculté, fuivant lefquelles il s'eft pourvu au confeil privé, au préjudice de l'inftance pendante au parlement. Le fyndic répondit qu'il communiqueroit cet acte à la faculté, pour faire telle réponse qu'il conviendroit. Comme tout ceci fe paffoit au milieu des guerres civiles, qui agitoient la France, & que l'évêque & le parlement de Paris prirent affez ouvertement la défense de René Benoît, ni fa foumiffion, ni l'arrêt du confeil n'eurent aucun effet, & l'affignation donnée aux libraires pour comparoître & dire leurs caufes d'oppofitions fut inutile. Ainfi l'affaire n'alla pas plus loin dans cette année.

Fin du tome trente, quatrième.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

A

A

BB EZ & fuperieurs des
monafteres, décret pour
leur élection.
78

Abecclefia (Jean Paul) Italien,

fait cardinal par Pie V. 554

Abid-Jehu, patriarche des Ar-
meniens, envoïe un député
au pape. 218. Fait profession
de la créance de l'églife Ro-
maine.
la-mème.

Accolti (Benoît ) chef d'une

confpiration contre le pape

Pie IV. 248. Deffeins chime-

riques de cet homme infenfé.

là-même. Il est pris, condam-

né à mort & executé avec fes

complices.

249

Aconce (Jacques) un des chefs.
des Antitrinaires, fa mort.
419. Sa retraite en Angleter-
re, où il est bien reçu de la
reine. là-même. Son livre des
ftratagemes de Satan, & fes
autres ouvrages. 420. Ce
qu'on lui a reproché. ibid..

Age requis pour la profeffion

religieufe,

86

TABLE

DES MATIERES

Contenuës dans le trente-quatrième

e-quatriéme Volume.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

pronce contre eux, & leur fupplice. 137. Son départ pour la Frife, & fa victoire près de Geminghen. 540. Troupes que Frederic fon fils lui amene. 541. Pie V. lui envoïe la toque & l'épée benies. 595. Le duc fait élever fa ftatue dans la citadelle d'Anvers. 596. Infcription fuperbe qu'il y fit mettre. ,597. Combien les Flamands en furent indignez. 598. Il demande aux provinces le dixiéme, le vingtiéme & le centiéme. 599. Les états s'oppofent à cette impofition. làmême. L'on confent par crainte au dixiéme & au vingtiéme. 600 Albret ( Jeanne d') reine de Navarre protegée par la France contre le pape. 220. Mémoires envoïez à Rome à fon fujet. là-même. Proteftation du roi de France contre la citation de cette reine. 221. Le pape révoque fa fentence.

[merged small][ocr errors]
[blocks in formation]

Alliance fpirituelle, en quel dégré elle empêche de fe ma

rier.

IO

Altembourg, conferences dans cette ville entre les Lutheriens mitigez & les Lutheriens rigides. 581. Elles ne fervent qu'à irriter davantage les deux partis. là-même. Altemps (Annibal) neveu de Pie IV. eft fait gouverneur de l'églife de Rome. 249. Le pape lui fait époufer la fœcur du cardinal Borromée. 250 Ambassadeurs, déclaration du concile de Trente fur leur rang. 127

Amboife, Edit dans cette ville pour la paix avec les Calviniftes. 143. Cet édit vérifié au parlement de Paris. 145 Andelot (d) Attaque qu'il fait

d'un moulin près Paris, d'où -il eft repouflé. *.479 Antinori, envolé par le pape en France, pour y faire recevoir le concile de Trente. 187. Il n'y peut réülir. ibid. Antitrinitaires, tiennent un finode à Morlas, & leur décret. 164. Les Calvinistes deman

[ocr errors][ocr errors]

dent au roi de Pologne une
conference avec eux. là-mê-
me. Ils l'obtiennent, & ce qui
s'y paffa. 165. Autre confe-
rence qu'ils ont avec les pré-
tendus réformez. Voiez Pinc-
zoviens. Décret du roi de Po-
logne contre eux. 409. Ils
font contraints de fortir de
Lublin. 411. Le roi de Polo-
gne prend enfuite leur défen-
fe. là-même. Quelle est l'épo-
que de leur opinion favorite.
416. Schomann commence
à l'enseigner. là-même.
Anvers, citadelle que le duc
d'Albe y fait bâtir. Voïez Al-
be.

Aquila (évêque d') ambaffadeur

de Philippe II. en Angleter-
re. 156. Il eft maltraité par
Elifabeth qui le fait empri-
fonner.
157
Armeniens, leur patriarche en-
voïe un député au pape. 218.
Quelle étoit leur créance.
219

Ave Maria, propofition contre
cette priere cenfurée par la
faculté de théologie de Paris.
405
Aumale ( duc d') s'empare de
Neubourg en Allemagne.
525

Ausbourg, l'empereur y tient
une diéte pour s'opposer aux
. Turcs. 340. Commendon s'y
rend par ordre du pape. Voyez
Commendon. Fin de cette dié-
343

te.

[ocr errors]

B

B1 de) le pape

châteaux.

AGNO (Jean François Guy
lui enleve fes

250
Baïus (Michel) docteur de Lou-
vain & profeffeur, fait impri-
mer plufieurs traitez de théo-
logie. 303. Celui du peché
originel, & analyfe de fes
chapitres. là-même. Celui du
mérite des œuvres, & fon
analyse. 308. Un autre de la
premiere justice de l'homme,
& ce qu'il contient. 310. Le
traité des vertus des impies.
311. Il traite des facremens
en general, & précis de cet
ouvrage. 312. Ce qu'il dit fur
la forme du baptême. 313.
Son differend avec les Corde
liers au fujet de la contrition,
de la confeffion & de la con-
ception de la fainte Vierge.
là-même. On attaque ses sen-
timens fur la conception de
Marie. 314. Ravestein écrit
contre lui en Espagne à Villa-
vicentio. là-même. Les ou-
vrages & les propofitions de
Baïus envoiées au roi Catho-
lique. 317. Il fait réimprimer
quelques-uns de fes ouvrages,
& y en ajoute d'autres. 382.
On follicite fa condamnation
à Rome. 383. Les Cordeliers,
députent contre lui deux doc-
teurs à Philippe II. là-même.
Bulle du pape Pie V. contre
fes opinions. 420. Cette bulle
PPPP iij

eft envoïée à Morillon grand vicaire de Malines. 434. Elle eft fignifiée à Baïus qui paroît foumis & docile. 443, On lui refuse une copie de la bulle, de même qu'aux autres docteurs. 446. Le grand vicaire de Malines fait faifir fes livres. 448. Plaintes qu'il fait à Morillon de la bulle de Pie V. 584. Il lui promet de ne point écrire contre cette bulle. 585. Il lui fait voir que cette bulle condamne le langage des peres. 586. On l'accufe de renouveller la quarante - cinquiéme propofition condamnée. 587. Reproches qu'on lui fait de détruire le facrifice de la meffe. là-même. Lettres qu'il écrit à Ravestein & à Petri pour fe juftifier. 587. Il écrit au pape & lui envoïe fon apologie. 588. Précis de l'apologie de ce docteur. 589. Seconde apologie qu'il adreffe au cardinal Simonette. 590. Bref qu'il reçoit du pape. 591. Morillon lui presente ce bref, & veut l'obliger à abjurer. 592. Baïus demande l'abfolution des cenfures qu'on prétendoit qu'il avoit encouruës. là-même. Morillon veut auparavant qu'il abjure, & Baïus fe foumet. 591, 594. Il refufe de figner l'acte de fon abjuration. 594. L'affaire eft tenuë fécrete. là-même. Baptême des petits enfans, agité dans un finode des Antitrini

taires en Pologne. 323. On n'y conclut rien. 324. On fait courir le bruit que ce baptême eft condamnée. ibid. Les miniftres de Vilna s'y oppofent, & conteftation à ce fujet. 325 Barbaro (Daniel) Venitien, fa mort & fon éloge. 627. Combien il eftimoit Aristote. 628.

Barbefta, emploïé par le chapitre de la Scala, contre l'archevêque de Milan. Voyez Charles. Il prononce une excommunication contre ce prélat. 646. Il est cité à Rome par le pape, & meurt fubitement en chemin. 647 Baronius, un des premiers difciples de faint Philippe de Nery. 217. Il eft ordonné prêtre. 218 Barthelemi des martyrs, propofe au concile de Trente l'article de la vie frugale des évêques. 59. Et de l'usage qu'ils doivent faire des biens de l'églife. là-même. Il réfute les prétextes qu'on oppofoit à cette vie frugale. Begat (Jean) confeiller de Dijon, fa harangue au roi au fujet de la religion. 224. Son apologie à laquelle on répli que. là-même. Benedictins, leur differend avec les chanoines réguliers fur la prefféance. 176. Il est reglé par le pape Pie IV. là-même. Benefices, ce qui concerne le

60

droit & la valeur des pensions

« PreviousContinue »