Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Non, non , il faut marcher , il faut courir ; telle est la rapidité des années. On se console pourtant, parce que de temps en temps on rencontre des objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent. On voudrait arrêter ; marche... "
Oeuvres de Bossuet, évéque de Meaux,: revues sur les manuscrits originaux ... - Page 684
by Jacques Bénigne Bossuet - 1816
Full view - About this book

Bossuet

Gustave Lanson - 1894 - 252 pages
...peines. Encore si je pouvais éviter ce précipice affreux ! Non, non; il faut marcher, il faut courir. Rapidité des années. On se console pourtant, parce que, de temps en temps, des objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent, etc. On voudrait arrêter...
Full view - About this book

Les enfants d'Edouard

Casimir Delavigne - 1895 - 207 pages
...from Bossuet " La vie humaine est semblable à un chemin dont l'issue est un précipice affreux... On se console pourtant parce que de temps en temps on rencontre des objects qui vous divertissent." 754. aurai, EB 177. Notice rien one syllable. corrigé, ' a reformed...
Full view - About this book

Philosophie et musique: œuvre posthume ...

Louis Lacombe - 1896 - 494 pages
...Encore si « je pouvais éviter ce précipice affreux ! Non, non ; il « faut marcher, il faut courir : telle est la rapidité des « années. On se console...temps « en temps on rencontre des objets qui nous divertis« sent, des eaux courantes, des fleurs qui passent. On « voudrait s'arrêter : Marche ! marche...
Full view - About this book

Extraits des moralistes (XVIIe, XVIIIe, XIXe siècles): publiés avec un ...

Raymond Thamin - 1897 - 700 pages
...route. Encore si je pouvais éviter ce précipice affreux ! Non, non; il faut marcher, il faut courir : telle est la rapidité des années. On se console pourtant, parce que de temps on temps on rencontre des objets qui nous divertissent1, des eaux courantes, des fleurs qui passent....
Full view - About this book

Le marquis de Blosseville: souvenirs

Louis Passy - 1898 - 504 pages
...dit : « II faut marcher, il faut courir. Telle est la rapidité des années. Parfois on se console, parce que, de temps en temps, on rencontre des objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleuves qui passent ; on voudrait s'arrêter : marche ! marche ! » Il est revenu et les félicitations...
Full view - About this book

Cours de littérature, Issues 12-14

Félix Hémon - 1899 - 890 pages
...Eueore si je pouvais éviter ce précipice affreux! Non, non; il faut marcher, il faut courir. Uupidité des années. On se console pourtant, parce que de temps en temps des objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent, etc. On voudrait arrêter...
Full view - About this book

Manuel de la parole: Traité de prononciation. Première partie

Adjutor Rivard - 1901 - 303 pages
...route. Encore si je pouvais éviter ce précipice affreux ! Non, non, il faut marcher, il faut courir, telle est la rapidité des années. On se console...objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent. On voudrait s'arrêter: Marche, marche. Et cependant on voit tomber derrière...
Full view - About this book

Manuel de la parole: Traité de prononciation, Volume 1

Adjutor Rivard - 1901 - 318 pages
...route. Encore si je pouvais éviter ce précipice affreux ! Non, non, il faut marcher, il faut courir, telle est la rapidité des années. On se console...objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent. On voudrait s'arrêter : if arche, marche. Et cependant on voit tomber derrière...
Full view - About this book

Œuvres de Blaise Pascal: Ser. III. Pensées

Blaise Pascal - 1904
...affreux. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi est prononcée, il faut avancer toujours... On se console pourtant, parce que de temps en temps...objets qui nous divertissent, des eaux courantes, des fleurs qui passent... On se console parce qu'on emporte quelques fleurs cueillies en passant, qu'on...
Full view - About this book

Pensées de Blaise Pascal, Volume 1

Blaise Pascal - 1904 - 450 pages
...affreux. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi est prononcée, il rant avancer Umjonrs. .. On se console pourtant, parce que de temps en temps [on rencontre det] objets qui nous diverliuent, des eanx courantes, des fleurs qui passent... On se console parce...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF